IL A REPRÉSENTÉ LE PRÉSIDENT BOUTEFLIKA EN RUSSIE

Ce que Ould Abbès a dit au Kremlin

Par
image

Il a présenté «le modèle algérien en matière de solidarité et de concorde», acquises par la société algérienne grâce à la Réconciliation nationale initiée par le président Bouteflika.

L'expérience algérienne en matière de Réconciliation nationale et l'unité du peuple, a été mise en exergue par Djamel Ould Abbès, samedi dernier, à Moscou lors du 12e Forum de Russie intitulé «Nous sommes unis» où il a participé en qualité de représentant du président Bouteflika. Organisé au palais du Kremlin à l'occasion de la «Journée de l'Unité nationale», célébrée le 4 novembre de chaque année en Russie, ce Forum a permis à Ould Abbès de présenter «le modèle algérien en matière de solidarité et de concorde, acquises par la société algérienne grâce à la solidarité et la Réconciliation nationales initiées par le président Bouteflika». «C'est avec ce message-là, que je suis venu en Russie qui commémore aujourd'hui la Journée de l'Unité nationale, avec l'objectif de cimenter davantage son identité nationale, sachant que la Russie est un pays multi ethnique et multiconfessionnel», a indiqué Ould Abbès à l'APS, évoquant, à propos de l'Algérie, «sa diversité et sa richesse qui ont permis de promouvoir notre culture». «Malgré les dures épreuves vécues par l'Algérie du fait des affres du terrorisme, les Algériens ont retrouvé l'espoir et ont cimenté leur solidarité grâce à la concorde civile et à la Réconciliation nationale qui ont sauvé d'une manière irréversible l'unité d'un peuple algérien jaloux de sa souveraineté», a poursuivi Ould Abbès, soulignant également que «la Révolution de Novembre a été et demeure le ciment de notre unité nationale et doit demeurer un héritage rassembleur». D'autre part, Ould Abbès a souligné les relations exemplaires entre la Russie et l'Algérie. «Nos deux pays sont unis par des liens traditionnels, dans divers secteurs, basés sur le respect mutuel», a-t-il affirmé, rappelant au passage le soutien apporté par l'ex-Urss à l'Algérie au lendemain de son indépendance. Le responsable algérien a souligné en outre que ces relations bilatérales «sont à promouvoir et à consolider», rendant hommage dans ce contexte au précieux concours apporté en ce sens par l'ambassadeur d'Algérie à Moscou, Smaïl Allaoua. Le 12e Forum de Russie, intitulé «Nous sommes unis» s'est déroulé au palais du Kremlin avec la participation de représentants des diverses régions et Républiques de Russie, des représentants du corps diplomatique étranger, ainsi que des délégués de la Douma et du Conseil de la Fédération (chambre haute du Parlement russe).