RECRUTEMENT DES ENSEIGNANTS

Benghabrit puise dans la liste d'attente

Par
image

Depuis l'année écoulée, plus de 93.000 enseignants ont été recrutés au niveau national.

L'opération de recrutement des enseignants est entrée, hier, dans sa deuxième étape. Il s'agit là, de la phase nationale de la plate-forme numérique de recrutement, qui consiste à puiser les candidats se trouvant sur la liste d'attente, dégagée du concours du 29 juin dernier. Elle concerne par ailleurs, les enseignants des trois paliers (primaire, moyen, lycée). Ainsi, son lancement a été effectué, hier, à partir de 10h du matin, sur le site Web, Tawdif.education.gov.dz, comme l'avait annoncé la ministre de l'Education nationale, Nouria Benghabrit via sa page Facebook officielle.
Pour rappel, depuis l'année écoulée, plus de 93.000 enseignants ont été recrutés au niveau national. Ce qui représente 63% des lauréats retenus à l'issue du concours de recrutement d'enseignants organisé le 29 avril 2016. Le département de l'éducation a également ouvert le champ, en juin dernier pour recrutement de quelque 10.009 postes. Parmi lesquelles, 4759 postes dans le secondaire, et 5 250 pour les enseignants du cycle du moyen. La première responsable du secteur a par le passé affirmé que l'exploitation de la liste nationale surviendra après celle des wilayas inscrites sur la plate-forme numérique de l'année 2017.
En ce qui concerne la répartition des spécialités, la filière des mathématiques (764 postes) suivie de celle de la physique (645 postes), sont considérées comme étant les plus demandées, dans le palier du lycée.
Le ministère de l'Education nationale a récemment relevé que l'exploitation des listes de réserve pour les enseignants du cycle primaire dans le cadre du concours 2016 sera achevée en décembre 2017, tandis que celle de la liste de réserve pour le concours de recrutement des enseignants du moyen et du secondaire prendra fin le 31 décembre 2018. Aussi, Nouria Benghabrit avait expliqué que dans l'opération de recrutement, l'on tient compte du «mérite et du classement» dans la plate-forme de recrutement, en exploitant d'abord la liste de wilaya inscrite dans la plate-forme de recrutement 2017 puis la liste nationale. L'opération de recrutement a été lancée en mai dernier.
Les candidats avaient la possibilité de déposer leurs candidatures via le site Internet de l'Office national des examens et concours (Onec), http://www.onec.dz. Selon le ministère de l'Education nationale, les départs en retraite d'enseignants sont parmi les raisons qui ont amené le ministère de l'Education nationale à organiser un nouveau concours de recrutement de 10.009 enseignants.
Les représentants de ce même département ont expliqué que le concours allait permettre de combler plus de 10.000 différents postes d'enseignants dans les cycles primaire et secondaire.