LOUISA HANOUNE À BÉJAÏA

"Notre participation est un acte de résistance"

Par

Devant ses militants et sympathisants qui se sont déplacés au TR Béjaïa, le leader du PT a affirmé que son parti «participe au scrutin des locales pour faire barrage à la corruption financière et foncière et défendre les espaces d'expression démocratique» et que «les candidats présents sur ses listes sont intèges», Louisa Hanoune a dénoncé «l'inion de l'argent et de la politique», qui, à ses yeux sont un danger pour la démocratie» martèlera-t-elle.
La trotskiste du PT développera pour la circonstance, les principaux thèmes de la campagne électorale de son parti localement. «Notre participation est un acte de résistance contre l'oligarchie et l'austérité imposée», a clamé avec force Louisa Hanoune.
La secrétaire générale du Parti des travailleurs (PT), Louisa Hanoune, a plaidé pour la promotion de la politique sociale en luttant contre les disparités sociales notamment, et l'amélioration du cadre de vie du citoyen pour créer une large mobilisation qu'exige le contexte régional et mondial. Sur le plan économique, la secrétaire générale du PT a appelé par ailleurs, pour le retour des subventions aux communes, ainsi que pour la prescription d'une taxe à 100% sur l'activité professionnelle et ce dans «le but d'éviter la désintégration du tissu social national»,
a-t-elle expliqué. Evaluant la campagne électorale, qui est à mi-chemin, la pasionaria a, tout en déplorant le fait qu'aucun parti n'a pu se présenter au niveau de la totalité des 1 541 communes du pays, a dénoncé l'alliance entre l'argent et la politique, estimant «toute la déliquescence morale», qui menace «le soubassement de la démocratie». Elle n'a pas manqué, en outre, d'appeler les militants du PT au respect des règles de l'exercice politique, susceptibles d'aider à la préservation des acquis sociaux et des droits des travailleurs, avec la restitution des biens des collectivités locales. Louisa Hanoune a rappelé que ses candidats ont mené une campagne propre, sans pression et que son parti «respecte le libre arbitre des électeurs». Pour elle, «l'abstention est une autre forme de participation qui mérite respect de par le message de sanction qu'elle véhicule contre la politique des partis au pouvoir». Elle citera «le taux de participation aux législatives, qui reste un message clair contre l'oligarchie, la corruption et la politique d'austérité imposée au peuple par les partis du pouvoir.»Présent dans 29 communes sur les 52 que compte la wilaya de Béjaïa et une liste à l'APW, le Parti des travailleurs compte marquer sa présence dans les assemblées locales pour, dira la chef de file du parti, être aux côtés des citoyens. Parlant des assemblées, Louisa Hanoune estime que les moyens communaux doivent être renforcés pour permettre aux élus locaux de venir à bout des insuffisances locales et permettre l'amélioration du cadre de vie. Dans la foulée, la secrétaire générale du PT se défend de cautionner par sa participation les conditions de la tenue du scrutin dont souligne-t-elle, «le cadre n'a pas change». A noter que Mohcène Belabbas du RCD était lui aussi hier à Béjaïa pour un meeting entrant dans le cadre du même événement politique.