LE MINISTRE DES TRAVAUX PUBLICS ET DES TRANSPORTS L'A ANNONCÉ À L'APN

L'autoroute sera bientôt payante

Par
image

Les tarifs seront raisonnables et prendront en considération le pouvoir d'achat de l'Algérien.

Désormais, voyager gratuitement ne sera plus possible d'ici la fin de l'année. L'autoroute sera équipée de gares de péage. «L'autoroute Est-Ouest sera dotée avant fin 2018, des différents équipements d'exploitation, notamment du système de péage», a affirmé hier, à Alger, lors d'une séance d'audition devant la commission des transports et des télécommunications à l'Assemblée populaire nationale (APN), le ministre des Travaux publics et des Transports, Abdelghani Zalène. Pour les prix, les voyageurs n'ont pas à s'inquiéter, puisque les tarifs de péage seront indexés au pouvoir d'achat du citoyen.
«Les tarifs ne sont pas encore fixés et le prix du péage obéira, sans doute, au pouvoir d'achat du citoyen», a souligné le ministre, tout en expliquant que l'argent récolté du péage sera destiné à la maintenance et au financement des stations.
Le même responsable fait savoir que les travaux avancent à un rythme rapide et leurs achèvement est pour très bientôt. Par ailleurs, 48 postes de péage sont en cours de réalisation au niveau des échangeurs et sept autres sur l'autoroute Est-Ouest, a indiqué le premier responsable du secteur, outre 42 stations-service, 35 aires de repos et 22 postes de maintenance et d'exploitation (chaque poste couvre un tronçon de l'autoroute s'étalant sur une distance de 65 à 75 km), ce qui permettra une intervention rapide en cas d'urgence (moins de 30 minutes).
Cette nouvelle fera sans doute, le bonheur des automobilistes qui voyagent beaucoup, et ne trouvent pas où se reposer ou prendre un café. «L'autoroute Est-Ouest qui s'étend sur 1 132 km, verra son dernier tronçon, au niveau de la wilaya d'El-Tarf, s'étendant sur 48 km, réceptionné à la fin du premier trimestre 2019, ainsi la longueur globale de l'autoroute atteindra 1 216 km», selon le ministre qui ajoute dans ce sens, que les travaux d'installation des équipements, y compris des systèmes de péage, de gestion du trafic routier, de météorologie, de communication interne, de surveillance-vidéo, de réseaux de fibre optique, de transmission et d'appels d'urgence, de radio info-trafic et de panneaux d'affichage électroniques seront mis en place. Revenant sur la tarification, il est important de souligner qu'elle sera calculée en fonction de la nature du véhicule, de son volume, ainsi que des coûts des services assurés aux usagers de l'autoroute.
Le premier responsable des transports, fait savoir que cette opération se fera sur la base d'une étude approfondie qu'entreprendront l'Agence nationale des autoroutes (ANA) et l'Algérienne de gestion des autoroutes (AGA), en coordination avec un bureau international spécialisé. Sur un autre chapitre, concernant le transport maritime, le ministre a souligné avant-hier que 10 navires ont été acquis alors que 16 autres sont encore en phase de négociations. Zalène a également fait part de la réparation du navire Tarik Ibn Zyad lequel a subi un sinistre (incendie) au large de la mer l'automne dernier. Selon lui, ce navire sera remis en service à partir de la prochaine saison estivale. Aussi, l'Entreprise nationale de transport maritime de voyageurs (Entmv) et un groupe chinois spécialisé dans la construction navale, ont signé cette semaine un contrat pour la construction d'un nouveau car-ferry au profit de l'Enmtv, d'une capacité de 1800 passagers et de 600 véhicules.