ELLE DÉCÈDE SUR LE COUP ALORS QUE C'EST SA FILLE QUI ÉTAIT VISÉE

La mère se sacrifie pour la fille

Le tribunal de Boumerdès juge des faits qui sont survenus il y a 4 ans. Et pour cause! Le suspect se cachait dans une forêt durant tout ce temps! Il avait pris la fuite tout de suite après avoir commis sa besogne. Besogne pour laquelle le procureur a requis la peine de mort. Celle qui devait être la victime a échappé miraculeusement à la mort, mais elle est restée paralysée des membres supérieurs. C'est sa mère qui a payé pour elle, elle en est morte.
La jeune femme de 24 ans, qui était le 2ème épouse de l'assassin quadragénaire, s'était déplacée sur le lieu du travail de son époux, une pépinière qu'il gère. Elle avait débarqué pour lui réclamer de l'argent et la situation a vite dégénéré en dispute quand le mari a refusé de céder à ses demandes. Les mots qui furent échangés étaient crus. L'épouse prend la fuite à bord du véhicule de son mari vers son domicile, en passant récupérer sa mère et sa soeur sur le chemin. L'époux, lui, est allé au domicile où loge sa première femme, prend son fusil de chasse, et se dirigea vers la demeure de la 2ème. C'est en voulant lui tirer dessus qu'il tua sa belle-mère, sur le coup blessant gravement sa jeune épouse. Cette dernière a été transportée d'urgence à l'hôpital. Elle sera paralysée des membres supérieurs à vie. L'assassin a écopé de la peine de mort, peine qui a été requise par le procureur de la République.