BEDOUI, EN METTANT EN SERVICE LE TERMINAL GAZIER DE DJANET

"Voici l'Algérie des miracles"

Par
image

La poursuite des réalisations renseigne sur la détermination de l'Etat de parachever le processus de l'édification du pays.

«Le principe d'équité entre les régions du Sud et celle du Nord s'est traduit sur le terrain sous la gouvernance de Abdelaziz Bouteflika», a affirmé, hier, le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Nouredine Bedoui, en marge de la cérémonie de la mise en service du terminal gazier de la ville de Djanet dans la wilaya d'Illizi. «L'alimentation de Djanet en gaz de ville est un miracle», a ajouté le représentant personnel du président de la République à cette occasion. Selon Nouredine Bedoui, la concrétisation de ce projet est aussi une réponse pour les sceptiques et les pessimistes, quant à la poursuite des programmes de développement d'envergure par l'Etat. «La réalisation dudit projet totalement par des Algériens est source de fierté», a relevé en outre le ministre. La dotation de la ville de Djanet et les localités avoisinantes en gaz naturel va, selon Bedoui, booster l'investissement et améliorer le cadre de vie des habitants. «La disponibilité du gaz naturel et autres commodités vont permettre à Djanet d'accéder plus tard au rang d'une wilaya à part entière», a souligné le ministre. La wilaya déléguée de Djanet et la wilaya d'Illizi de manière générale, connaissent d'ores et déjà, selon lhôte des habitants de Djanet, une dynamique en termes de développement. La wilaya d'Illizi a bénéficié depuis l'an 2000 de plus de 200 milliards de DA. «Cette enveloppe a permis à cette wilaya d'opérer sa mue et d'atteindre un niveau appréciable de développement», a-t-il affirmé. «L'enveloppe en question a amélioré aussi le taux de raccordement de la wilaya en gaz naturel. Il est à présent de l'ordre de 60%.» Le décret de la délégation du service public au profit des jeunes diplômés qui sera adopté prochainement boostera de son côté le service public. Par ailleurs, en rencontrant les représentants de la société civile de la ville de Djanet, Nouredine Bedoui a, après avoir transmis les salutations du président de la République et du Premier ministre à la population locale, fait savoir que la relance du fonds des wilayas du Sud, décision prise par le Président, vise à poursuivre la réalisation des projets en attente au niveau des wilayas du Sud. Le ministre de l'Intérieur a promis en outre aux représentants de la société civile de procéder dans le cadre de la qualification des wilayas déléguées au rang de wilayas à part entière, de promouvoir Djanet en wilaya à l'avenir. «Le gouvernement est en train d'étudier l'expérience des wilayas déléguées créées au niveau du Sud pour remédier aux insuffisances constatées», déclarera-t-il Répliquant en outre quant aux propos de certains intervenants dénonçant la marginalisation des jeunes des wilayas du Sud dans le recrutement, le ministre de l'Intérieur a affirmé que des instructions ont été données par le gouvernement pour remédier à cette situation. S'exprimant pour sa part en marge de la mise en service du terminal gazier, le ministre de l'Énergie, Mustapha Guitouni a indiqué que la mise en service de ce terminal renseigne sur le maintien des investissements dans le secteur énergétique. L'impact de ce projet est important, aussi bien pour les habitants de la région, que pour l'économie nationale. La mise en exploitation du terminal de Djanet va permettre aux habitants de la ville et les localités environnantes d'utiliser désormais le gaz naturel au lieu du diesel, il va booster aussi la production de l'électricité. Le ministre de l'Énergie a profité de l'occasion pour annoncer que son département a prévu un programme gigantesque et ambitieux pour le développement des énergies renouvelables pour produire 22000 Mgwt. Mustapha Guitouni a fait savoir, par ailleurs, que le taux de raccordement au réseau du gaz naturel est passé à l'échelle nationale de 11% en 2011 à 62% actuellement. Le ministre de l'Énergie n'a pas manqué de rappeler que l'objectif du gouvernement à moyen terme et de généraliser l'utilisation du GPL. Il a indiqué dans ce sens que son département a fixé l'objectif d'atteindre 500.000 véhicules convertis en GPL d'ici 2021 et 1 million de véhicules d'ici 2030. Le taux de raccordement à l'électricité à l'échelle nationale est de 99%. Pour rappel, le terminal de Djanet est raccordé depuis la ville d'Illizi sur une longueur de 379 km. Le projet a coûté pour le Trésor public 13, 5 milliards de DA. Il a créé 1500 postes d'emploi dont 70% sont issus de la région. Il va profiter à 4500 foyers. Le projet a été réalisé par Sonatrach via ses deux filiales GCB et GPP.