CONCOURS «RABAH AÏSSAT»

100 villages en lice à Tizi Ouzou

Par
image

Cette sixième édition a vu le nombre de villages participants augmenter de plus de 25%.

Le nombre de villages qui convoitent désormais le prix «Rabah Aïssat» du village le plus propre de la wilaya de Tizi Ouzou est actuellement de 100, et il va sans doute augmenter, puisque la date limite pour le dépôt des dossiers de participation au niveau de l'Assemblée populaire de wilaya a été reportée au 20 mai prochain. C'est donc un engouement sans précédent que connaît le concours en question. Cette sixième édition du prix «Aïssat Rabah» du village le plus propre de la wilaya de Tizi Ouzou a vu le nombre de villages participants, augmenter de plus de 25%. D'ailleurs, c'est cette affluence extraordinaire sur ce concours qui a poussé les organisateurs à prolonger la durée du délai de dépôt des dossiers. Initialement la date limite pour le dépôt des dossiers avait été fixée au 30 avril dernier, rappelle-t-on. Ce report est dû aussi au fait qu'une partie des comités de villages ayant retiré les formulaires de participation à ce concours n'ont pas pu déposer la totalité des documents exigés à temps. Une souplesse qui démontre à quel point les organisateurs tiennent à ne pas décevoir les villageois voulant prendre part à ce concours, mais aussi le souci de ne pas bâcler cet événement devenu l'un des plus importants dans la wilaya et qui a permis de transformer, de fond en comble, pas mal de villages de la Kabylie profonde sur le plan hygiénique et esthétique. Ce sont donc des représentants de comités de villages qui ont exprimé le souhait de voir le délai de dépôt des dossiers pour la participation à ce concours prolongé. L'engouement exprimé par les villages est motivé par plusieurs raisons à commencer par le fait qu'obtenir ce prix, est devenu un véritable label et a poussé même les organisateurs du grand festival pluridisciplinaire «Racont'arts» à choisir chaque année l'un des villages primés pour y abriter ses activités. Il y a aussi le fait que la valeur du prix en question a été revue à la hausse, cette année. Ainsi, la subvention qui sera accordée aux villages primés est passée de 33 millions de dinars à 42 millions de dinars. Cette somme d'argent sera répartie sur l'ensemble des villages qui aura le privilège d'être choisi par la commission spéciale de l'APW.
La nouveauté cette année, c'est encore le fait que le nombre de villages qui seront primés à l'issue de ce concours est passé de huit à 10. La deuxième étape qui suivra celle du dépôt des dossiers est la réunion à laquelle prendront part des représentants des directions de l'exécutif de wilaya, les délégués des comités de village lauréats de l'édition 2017 et la commission de l'Assemblée populaire de wilaya chargée de l'organisation de ce prix. L'objectif de cette rencontre consistera à arrêter d'un commun accord un calendrier pour les sorties sur le terrain afin de constater de visu la réalité dans tout village participant et de lui attribuer une note. L'opération en question sera, bien entendu, supervisée par un huissier de justice. Ce qui permettra de procéder au classement des villages par ordre de mérite en fonction d'un canevas de critères préalablement fixés. Enfin, concernant la proclamation des résultats définitifs de l'édition 2018, elle aura lieu lors d'une grandiose cérémonie officielle à la Maison de la culture Mouloud-Mammeri le 11 octobre prochain, date anniversaire de l'assassinat de l'ancien président de l'APW de Tizi Ouzou, Rabah Aïssat, dont le concours en question porte le nom. Le village qui sera le lauréat du Premier Prix aura droit à 9 millions de dinars, le deuxième à 7 millions de dinars, le 3ème à 6 millions de dinars, le 4ème à 5 millions de DA, le 5ème à 4 millions de DA, le 6ème, 7ème et 8ème recevront 3 millions de DA et enfin les 9ème et 10ème auront droit à 2 millions de DA.