A L'INSTAR DE PLUSIEURS WILAYAS DU PAYS

Le "vivre ensemble" célébré à Tizi Ouzou

Par

La wilaya de Tizi Ouzou a célébré hier la Journée mondiale du vivre ensemble avec de nombreuses activités culturelles et artistiques. Après l'ouverture en présence des responsables de la wilaya, à leur tête le wali, des activités ont été programmées au niveau de plusieurs sites de la ville de Tizi Ouzou. La cérémonie d'ouverture a été marquée par la plantation d'un olivier à la place de l'Olivier justement ainsi que l'inauguration des travaux de peinture d'une fresque au niveau du même site, dédiée à cette Journée mondiale du vivre ensemble.
La célébration s'est poursuivie au niveau de la bibliothèque centrale de la ville de Tizi Ouzou. Sur les lieux, les couleurs nationales étaient très présentes avec des activités destinées aux enfants. Des ateliers de dessin pour justement les enfants. Cette activité a été couronnée par la distribution de cadeaux aux vainqueurs du concours du meilleur dessin réalisé sur le thème justement du vivre ensemble. Au niveau du centre des loisirs de la ville de Tizi Ouzou, les activités ont également été nombreuses. En majorité destinées aux enfants, les activités tendent vers l'optique de vulgariser parmi les petites générations, la culture du vivre ensemble. Par ailleurs, la mairie de Tizi Ouzou a abrité une activité spéciale et novatrice. La salle des réunions de l'APC a été occupée hier par les enfants. L'occasion était la mise sur pied d'une Assemblée populaire communale composée d'élèves du cycle moyen. La même ambiance s'est poursuivie au niveau du CEM Mouloud- Feraoun de la ville de Tizi Ouzou avec des activités culturelles et de sensibilisation. Un exposé a été fait aux élèves sur la culture du vivre ensemble et le rôle d'initiateur de l'Algérie dans sa consécration par l'Unesco comme une journée internationale. Par ailleurs, la célébration de cette Journée internationale du vivre ensemble en paix a été paradoxalement clôturée par la mise en service d'un centre médico-social spécialement pour les travailleurs des collectivités locales. En fait, cette journée a été adoptée par l'Assemblée générale de l'ONU, le 8 décembre 2017 à l'initiative de l'Algérie. Une journée destinée à renforcer la coopération, l'instauration et la vulgarisation de la culture du vivre ensemble, et la paix. Une initiative qui a germé en Algérie depuis 2014 lors du premier Congrès international féminin organisé par la zaouïa Alawiyya, qui s'est tenu à Oran. La culture de la paix et du vivre ensemble est en effet l'essence même du développement humain. L'Algérie, qui a connu plusieurs guerres atroces, dont la dernière était la décennie noire qui a endeuillé des centaines de milliers de familles est à même de parler de la nécessité et de l'importance du vivre ensemble. Cette journée consacre ainsi les efforts de l'Algérie, car cadrant avec sa volonté traduite par toutes ses institution dans le règlement pacifique des conflits au niveau international.