UN RAMADHAN CHAUD À BÉJAÏA

52 affaires criminelles traitées par la police

Par

C'est ce qu'indique le bilan de la sûreté de la wilaya de Béjaïa. un bilan qui comptabilise l'ensemble des opérations menées au cours du mois de Ramadhan par les différents services de police à travers la wilaya. Le mois sacré n'est pas seulement le mois de la flambée des prix mais également celui de la criminalité sous toutes ses formes. La délinquance s'invite pour singulariser encore plus ce mois censé être celui de la piété et de la paix. Et pour cause 33 affaires criminelles ont été traitées par la police judiciaire, impliquant 52 personnes auteurs présumés d'atteinte aux biens d'autrui. Dans le détail, il s'agit de cinq affaires impliquant six individus pour atteinte aux biens publics, neuf personnes impliquées dans neuf affaires d'atteinte à autrui. Huit autres affaires de drogue impliquant 22 personnes ont permis la saisie de 520,89g de kif. Quatre crimes économiques ont été enregistrés, c'est l'oeuvre de quatre individus.
En matière de lutte contre la contrefaçon, plus de 4 285 supports numériques ont été saisis à Akbou, en collaboration avec l'Onda. Quatre locaux de jeux de hasard ont été fermés. 40 personnes ont été impliquées, dont cinq déférées devant la justice. Une descente des éléments de la brigade de recherche et d'intervention (BRI) dans un autre local de jeux de hasard où 11 personnes qui s'adonnaient a ce jeu, ont été arrêtées. Deux affaires criminelles importantes ont également été traitées par la sûreté de daïra d'Akbou et d'Ighil Ali. Ainsi, les services de police d'Akbou ont mis fin aux activités d'un réseau de trafic de drogue durant ce mois de Ramadhan. 21 personnes ont été arrêtées dont 14 ont été écrouées et sept autres placées sous contrôle judiciaire. La police a saisi au cours de cette opération, 16 téléphones portables et 3,7 kg de kif. A Ighil Ali, la police a arrêté quatre personnes et saisi plusieurs objets précieux dont 1 186,80 g d'or, 1 748,80 g d'argent 113 g de corail, 155 377,00 DA, 770 euros, quatre laptops, huit tablettes, 13 téléphones mobiles, six cartes externes, 14 puces, un taser et plusieurs autres armes blanches. L'activité commerciale informelle s'est soldée par la saisie de 1 077 kg de viandes avariées, 59kg de fruits impropres à la consommation dans quatre affaires. 224 interventions ont été effectuées dans ce cadre et 59 dossiers ont été transmis à la justice par la police de l'urbanisme et de la protection de l'environnement avec quatre affaires de constructions illégales.
En matière de contrôle routier, la sécurité publique a enregistré 5 362 contrôles avec 767 infractions dont 106 ont été repérées par les radars au cours de ces sorties. Il a été recensé aussi 66 délits routiers, 251 retraits de permis de conduire, 32 mises en fourrière et 661 amendes forfaitaires. Les 11 accidents de la route enregistrés durant les 15 premiers jours du Ramadhan, ont fait 14 blessés et deux morts. Il ressort aussi du bilan présenté par le chef de sûreté de wilaya que pas moins de 1 091 agents issus de 16 sûretés urbaines et de daïra sont déployés depuis le début du mois de Ramadhan sur tout le territoire de la wilaya, ceci aux côtés de 1 715 agents mobilisés de manière indirecte. Au sujet de la sécurisation des examens de fin d'année, le locuteur a parlé de 656 agents déployés sur 224 centres d'examens et quatre centres de correction à travers la wilaya, sur un total de 1 091 agents mobilisés depuis le début de ce mois sacré. Aussi, 195 véhicules et 25 motards ont été mobilisés pour cette opération.
Pour la saison estivale, il est prévu la mobilisation de 200 agents dans le cadre du plan bleu pour sécuriser les baigneurs et les plages durant tout l'été, notamment sur les cinq plages relevant du territoire de compétence de la police.