LES PLAGES DURANT LA SAISON ESTIVALE

Leur gestion reviendra aux établissements hôteliers

Par

Le ministre du Tourisme et de l'Artisanat, Abdelkader Benmessaoud, a affirmé à Alger, qu'il «est devenu nécessaire d'octroyer aux établissements hôteliers le droit de concession pour la gestion des plages limitrophes», en vue de la promotion des services touristiques.
S'exprimant lors de la rencontre nationale pour la préparation de la saison estivale, organisée par le ministère de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, au Palais des nations, Benmessaoud a indiqué qu'il «est devenu nécessaire d'octroyer aux établissements hôteliers le droit de concession pour la gestion des plages limitrophes, conformément à un cahier des charges définissant leurs obligations», afin d'atteindre le niveau de «professionnalisme dans la gestion de ces plages et promouvoir le service touristique».
Pour garantir la réussite de la saison estivale 2018, le ministre a révélé qu'il avait adressé des instructions aux directeurs du tourisme pour «intensifier les opérations de contrôle des établissements touristiques et hôteliers et oeuvrer à rattraper le retard accusé dans la réalisation des infrastructures d'accueil et d'hébergement, en encourageant l'investissement privé». Il a estimé, à ce propos, que l'investissement touristique constitue «l'un des principaux piliers» pour le développement du secteur et la réussite de la saison estivale, dans la mesure où «le gouvernement a oeuvré à la création d'un climat favorable à l'investissement, à travers l'accompagnement des investisseurs privés en leur octroyant du foncier et un nombre d'avantages ayant permis d'enregistrer un important programme d'investissement». A l'occasion de cette saison, le secteur «a redynamisé le rôle des bureaux locaux de tourisme en matière de promotion, d'information et d'animation.
Il sera procédé, par ailleurs, au lancement de campagnes de communication en vertu de programmes déterminés en mettant le citoyen au coeur de l'événement», a ajouté le ministre.
Tout en affirmant que «la réussite de la saison estivale se réalisera à travers la conjugaison des efforts de différents secteurs et l'aplanissement des difficultés», le ministre a indiqué que «l'Algérie recèle tout un potentiel touristique devant être valorisé».
Benmessaoud a d'autre part précisé que «l'adoption du Schéma directeur d'aménagement touristique (Sdat 2030) se veut le cadre stratégique pour la politique touristique nationale» visant «la réhabilitation de la destination Algérie sur le marché international et la prise en charge de la demande interne».