Tizi Ouzou prend son quota

Par

A l'occasion du 27e jour du mois sacré de Ramadhan (Leilat el Qadr), la wilaya de Tizi-Ouzou a procédé, à l'instar des autres wilayas du pays, à la distribution de 252 logements de type LPL et de 1200 décisions d'aides à l'habitat rural. Des cérémonies solennelles ont été organisées, hier à 22h00, dans les 21 daïras de la wilaya.
Le communiqué de la wilaya de Tizi Ouzou a ajouté que le logement social représente un des grands volets du programme décidé par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika. D'envergure nationale, cette opération, qui s'effectuera à la veille de la grande fête de l'Aïd El Fitr, procurera beaucoup de joie aux familles des bénéficiaires. Elle sera aussi porteuse d'espérance pour les citoyens qui attendent leur tour, conclut-on du côté de la wilaya.
De son côté, l'APW de Tizi Ouzou, soucieuse de la bonne marche des chantiers de réalisation du programme de logement dont à bénéficié la wilaya, a tenu hier dans la matinée une réunion de travail avec les directions concernées par l'Aadl. Cette réunion, qui a regroupé les différents intervenants avec les représentants de l'association des souscripteurs des deux programmes Aadl, a été l'occasion pour le président de l'APW, Youcef Aouchiche de réitérer la disponibilité de son institution à oeuvrer sans relâche afin de lever toutes les contraintes empêchant la livraison des quotas alloués à la wilaya de Tizi Ouzou.
Ce dernier a par ailleurs affirmé qu'il n'était pas normal que des logements ne soient pas livrés depuis 2001, comme il se fait dans les autres wilayas du pays.
Pour Youcef Aouchiche qui a écouté les explications des uns et des autres, ce n'est pas seulement les oppositions qui retardent le lancement des projets, mais également un manque flagrant de volonté.
Pour sa part, le responsable du programme Aadl qui expliquait les causes des retards aux présents, surtout les représentants des souscripteurs, la principale contrainte concerne les oppositions des citoyens qui empêchent le choix des assiettes. Mais pas seulement. Le manque de foncier est endémique dans la wilaya de Tizi Ouzou, vu la nature privée de ce dernier. Au total, ce sont 34 communes qui affichent 0% de foncier.
Ces dernières ne peuvent donc bénéficier d'un quelconque programme de logement, se limitant à l'habitat rural.
La fin de l'année 2018 et le début de 2019 seront marqués par la livraison des premiers quotas de logements Aadl, a précisé le responsable de ce dossier au niveau de la direction de l'urbanisme.
Par contre, le créneau qui prête à l'optimisme, c'est le logement rural. La wilaya de Tizi Ouzou est l'une des meilleures wilayas en matière d'aides au logement rural. Ce volet, qui bénéficie à cette occasion de 1200 décisions, a aidé à résorber la crise du logement en fixant les populations rurales dans les villages et à créer, par conséquent, une dynamique économique de développement local sur place.