BACCALAURÉAT 2018

Internet sera coupé une heure avant chaque épreuve

La ministre de l'Education nationale, Nouria Benghebrit, a fait savoir que les candidats au baccalauréat ainsi que les encadreurs se verront interdire l'introduction du téléphone portable dans les salles d'examen outre la coupure de l'accès à Internet, une heure au début de chaque épreuve. Dans une interview accordée au quotidien «El Khabar», Nouria Benghebrit a indiqué que le baccalauréat (session de juin 2018), prévu du 20 au 25 juin, verra «l'interdiction de l'introduction du téléphone portable tant pour les candidats que les encadreurs», précisant que «quiconque sera pris en possession d'un téléphone sera considéré comme fraudeur et encourra les mesures prévues dans le guide du centre». Pour faire face à toute fuite de sujets, il a été convenu avec le ministère de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique, d'une «coupure de l'accès à Internet pendant une heure au début de chaque épreuve de cette session» qui concerne 709 448 candidats. Elle a relevé que près de «260 000 encadreurs seront mobilisés au niveau des centres d'examen et de collecte» et ce, parmi les
600 000 nouveaux encadreurs des trois examens nationaux, répartis entre du personnel administratif, les enseignants, les ouvriers professionnels à travers 18500 centres. A une question concernant la diffusion des sujets de l'examen de fin de cycle primaire et du brevet de l'enseignement moyen, Nouria Benghebrit a indiqué que «l'enquête se poursuit et un élève a été éliminé suite à son implication dans la publication des sujets sur Facebook», assurant que les personnes impliquées seront identifiées grâce à l'expérience et la compétence des services de lutte contre la cybercriminalité.
La ministre qui a qualifié les résultats des examens de fin de cycle primaire de «satisfaisants», a fait savoir que le taux de réussite a connu une baisse de deux points par rapport à 2017 (87.28% contre 89.4%). Le taux d'élèves admis en première année moyenne s'est élevé à 96,10%. Par ailleurs, et en prévision de la prochaine rentrée scolaire, la première responsable du secteur a indiqué que les livres scolaires seront distribués la dernière semaine du mois de juin, faisant état de l'installation, sur instruction du Premier ministre, d'une commission intersectorielle (ministères de l'Education, Finances, de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique) pour faciliter l'opération d'octroi de la prime scolaire aux familles démunies avec la rentrée.