ELLES S'ÉTAIENT SPÉCIALISÉES DANS LE VOL DE VOITURES

Plusieurs bandes de malfaiteurs démantelées

Par
image

«Les dernières techniques adoptées par les réseaux de trafic et de falsification des voitures, causent des préjudices à plusieurs citoyens victimes du vol de leurs véhicules...»

Les criminels sont de plus en plus actifs, plus créatifs et rusés. De nouvelles méthodes sont adoptées par les criminels qui ne cessent de développer leur technicité afin de mieux structurer leur crime. Cette semaine, deux dangereux réseaux de vol de véhicules ont été démantelés par les services de sécurité. Les coupables ont été déférés par-devant le parquet. Selon une source sécuritaire, ces derniers mois les services de sécurité ont démantelé plusieurs réseaux spécialisés dans le vol de véhicules. Cette criminalité a pris de l'ampleur. «La Police nationale démantèle régulièrement des réseaux spécialisés dans ce domaine», a indiqué la même source, sous couvert de l'anonymat. «Les dernières techniques adoptées par les réseaux de trafic et de falsification des voitures, causent des préjudices à plusieurs citoyens victimes du vol de leurs véhicules», ajoute la même source.
Les automobilistes, impuissants, devant cet état de fait continuent à être surpris par la disparition de leurs véhicules, ou des pièces de la voiture, tels que les sièges, la radio et autres. Il s'agit d'un fléau qui préoccupe aussi bien les citoyens motorisés, que la police qui travaille afin de mettre fin à ces pratiques criminelles. Dans ce même sillage, les services de la sûreté de la wilaya d'Alger ont arrêté deux individus spécialisés dans le vol de véhicules sur l'axe Alger-Blida et récupéré trois véhicules volés, selon un communiqué, publié récemment par ce corps de sécurité.
«La section de lutte contre le trafic de véhicules de la brigade criminelle de la police judiciaire du centre a récupéré un véhicule volé dans son territoire de compétence et identifié l'auteur après le constat technique et le prélèvement des empreintes», précise la même source qui ajoute que le présumé coupable «accusé du vol d'une deuxième voiture, retrouvée à l'intérieur du parking d'un centre commercial, a reconnu les faits qui lui étaient reprochés et la perquisition de son domicile a permis la récupération des passe-partout utilisés dans le vol de voitures». Notre source ajoute que les investigations menées par les éléments de la police ont permis d'identifier son acolyte et de récupérer la troisième voiture. «Après la finalisation des procédures juridiques, les prévenus ont été présentés par-devant le procureur de la République territorialement compétent». Dans ce même ordre d'idées, un autre réseau criminel a été démantelé par les services de sécurité à Mostaganem. «Les éléments de la sûreté de la wilaya de Mostaganem ont démantelé un réseau criminel composé de huit individus qui ont escroqué 46 victimes et subtilisé des véhicules et des équipements de travaux publics acquis dans le cadre des dispositifs du soutien à l'emploi», selon ce corps constitué. Une enquête a été diligentée suite à une plainte d'un individu au sujet du vol de son véhicule. Les policiers ont très vite retrouvé la voiture recherchée. Poussant plus loin leurs investigations, ces derniers ont découvert que l'auteur du vol avait accompli ce méfait en représailles à la disparition de son camion acquis dans le cadre de l'Ansej. «La fouille du véhicule récupéré a permis la découverte de 62 dossiers comprenant des papiers d'identité, des chèques barrés et autres documents appartenant à d'autres personnes», indique la source sécuritaire, qui fait savoir dans ce contexte que, l'enquête a révélé que l'associé du principal suspect, originaire de la wilaya de Ouargla, avait utilisé de fausses identités pour convaincre les 46 victimes de Mostaganem à louer leurs véhicules et engins de travaux publics avant de disparaître. Malheureusement, jusqu'à présent, les policiers n'ont pu récupérer qu'un camion, découvert dans la wilaya de Tamanrasset.
Les recherches se poursuivent pour retrouver le reste des engins. «Pour constitution d'une bande de malfaiteurs, faux et usage de faux, escroquerie et usurpation d'identité, trois membres du réseau ont été placés sous mandat de dépôt alors que les recherches se poursuivent pour retrouver le principal membre du réseau», selon la même source.