ORIENTATION DES NOUVEAUX BACHELIERS

69% de choix ont été satisfaits

Par
image

Comme chaque année, les spécialités médicales restent en tête des choix, suivies par les Ecoles normales supérieures.

Des milliers de nouveaux bacheliers ont confirmé hier, en ligne, leurs choix. L'opération d'orientation des nouveaux bacheliers s'est bien déroulée, puisque, la plupart d'entre eux ont validé l'université et la spécialité qu'ils ont choisies en premier. En direct, sur le site mis à leur dispositions par le ministère de tutelle, ils étaient nombreux, pour la plupart d'entre eux à «dire oui au premier choix».. Hier, lors d'une conférence de presse à Alger, le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Tahar Hadjar, s'est félicité du bon déroulement de l'opération d'orientation des nouveaux bacheliers. Statistiques à l'appui, le ministre a souligné que le premier choix exprimé par les étudiants a été respecté! «184.771 des lauréats ont été orientés selon leur premier choix, soit un taux de 69,59%», il précise que le deuxième choix respecté concerne prés de 36.500 étudiants, dont le taux est de 13%, le 3ème choix respecté concerne près de 20.500 étudiants avec un taux de 7,71%. S'agissant du classement des filières, le ministre fait savoir que les scientifiques arrivent en tête de liste, avec un pourcentage de 56% d'inscrits, suivis des littéraires avec un taux de 43%. Cette année, la mention «excellent» est décrochée par 408 bacheliers, soit une nette progression par rapport à l'année précédente avec seulement 296 bacheliers. Malgré la faiblesse du taux de réussite pour cette année relativement à l'année précédente, on note que plus de 100 lauréats ont pu décrocher la mention excellent. S'agissant des sciences médicales, le premier responsable du secteur indique que près de 10.630 nouveaux bacheliers ont pu y être admis, soit un taux de 4,16%, pour les grandes écoles, (Ecole normale supérieure), ils sont au nombre de 3 402. Sans surprise, la filière de médecine reste parmi les filières les plus souhaitées et les plus sélectives. Pour y accéder, il faut avoir une moyenne de 16,93. La barre reste très élevée, pour celle de la chirurgie dentaire, la moyenne exigée est de 16,73. Pour la pharmacie, une moyenne de 16,36 est demandée. Par ailleurs, on rappelle que les inscriptions définitives pour la rentrée universitaire se dérouleront du 2 au 6 septembre. Dans le même sillage, on note que les critères d'orientation, en pratique, sont, respectivement, la filière du baccalauréat obtenu et les notes acquises, les capacités d'accueil et les circonscriptions géographiques des établissements universitaires.
Enfin, le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a souligné que son département veille à assurer une rentrée universitaire confortable à la faveur des efforts consentis pour élargir les capacités d'accueil pédagogiques, précisant que le nombre de places s'élèvera à 1452.000 après la réception de 67.100 nouvelles places cette année.
On rappelle, encore une fois, que l'orientation vers l'enseignement et la formation supérieure, obéit à un classement qui repose sur quatre paramètres, principalement les voeux exprimés par le titulaire du baccalauréat, la série et les résultats du baccalauréat, les capacités d'accueil des établissements d'enseignement et de formation supérieurs, et les circonscriptions géographiques.