INTEMPÉRIES DANS LE SUD DU PAYS

Un plan d'urgence actionné

Par
image

Des tentes, des couvertures et des colis alimentaires ont été distribués aux familles sinistrées.

L'Etat vient à la rescousse des populations du Sud. Un plan d'urgence pour la prise en charge des régions affectées par les dernières intempéries a été actionné. Les premières aides ont été acheminées. Des tentes, des couvertures et des colis alimentaires ont été distribués pour les sinistrés. En déplacement lundi dernier à In Guezzem, l'Inspecteur général du ministère de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Abderrahmane Sidini a rassuré sur l'engagement de l'Etat à prendre en charge les préoccupations de la population sinistrée. «Les autorités suivent de près la situation et les habitants sinistrés suite aux dernières intempéries seront pris en charge», a affirmé l'émissaire de Nouredine Bedoui lors d'une rencontre avec les élus locaux. L'Etat semble avoir tiré des leçons des expériences précédentes en intervenant immédiatement. Une commission interministérielle représentant cinq départements a été dépêchée lundi sur place pour constater l'ampleur des dégâts et venir en aide à la population locale. «La commission a pour mission de s'enquérir de la véritable situation sur le terrain et porter les préoccupations des habitants de la région aux autorités concernées», a affirmé Abderrahmane Sidini.
Ce responsable a salué les opérations d'intervention effectuées par les différents services et corps de sécurité à leur tête les éléments de l'Armée nationale populaire (ANP). Abderrahmane Sidini a appelé la commission technique locale chargée d'inventorier les dégâts, à procéder à une évaluation préliminaire dans les plus brefs délais et à mener un travail rigoureux. Selon un premier constat, 15 habitats sinistrés ont été recensés à In Guezzem.
Pour sa part, le wali de Tamanrasset, Djilali Doumi a fait état d'une forte volonté «pour répondre aux préoccupations urgentes et prendre en charge les dégâts, et ce après l'établissement d'un diagnostic de la situatio». Il a fait part de la distribution de 100 colis alimentaires et de 400 couvertures au profit des sinistrés. Outre des quotas supplémentaires de couvertures, un premier quota de tentes a été acheminé dans la soirée de lundi. En outre, cinq grands camions ont été mobilisés pour le drainage des eaux pluviales, parallèlement à 40 agents dépêchés en renfort avec 10 pompes supplémentaires pour renforcer les services de la Protection civile. A travers l'inspection de la cité Abalegh la plus endommagée, des engins ont été mobilisés pour drainer les eaux accumulées. «La ville de In Guezzem a été divisée en trois départements avec à la tête de chacun un directeur exécutif chargé du suivi sur le terrain des opérations d'évaluation de la situation et le suivi de programmes d'urgence», a fait savoir le wali. Il n'y a pas que ça. Le ministre a indiqué que des programmes spéciaux seront mis en place pour faire face aux inondations et une étude pour la protection de la ville de In Guezzem des dangers des inondations des vallées sera élaborée par le ministère des Ressources en eau.
Outre la dotation du parc de la commune en matériel nécessaire dont des camions, des travaux d'entretien des canaux d'assainissement seront effectués en sus des mesures portant drainage des eaux situées en zones basses. A cet effet, une étude sera élaborée afin de récupérer les programmes d'aménagement de la ville de In Guezzam et une fiche technique d'urgence sera établie. Lors de cette rencontre, la population de la région a soulevé plusieurs préoccupations dont l'élaboration d'une étude technique pour détourner le cours des eaux des oueds qui traversent la ville de In Guezzem, le renforcement des services de la Protection civile en ressources humaines et matérielles, la garantie de soins médicaux et la réhabilitation des réseaux d'eau potable et des eaux usées et des routes. Il y a lieu de rappeler que les dernières intempéries ont causé la mort de cinq personnes et des dégâts matériels estimés à des milliards de centimes.