RENTRÉE UNIVERSITAIRE 2018-2019

Les dernières retouches de Hadjar!

Par

Dans moins d'un mois, 1 740 000 étudiants des trois cycles, reprendront le chemin de l'université et rejoindront les rangs. En effet, plus de 276 390 nouveaux bacheliers rejoindront les bancs de l'université contre 370 000 étudiants qui seront diplômés. Tous les yeux sont braqués sur le département de Hadjar. Cette rentrée universitaire qui aura lieu le 9 septembre prochain dans tous les établissements universitaires du territoire national, sera probablement réussie. Un certain nombre de mesures ont été prises pour assurer le succès de la rentrée, le ministère de tutelle est mobilisé. L'enjeu de l'année universitaire 2018-2019 sera de consacrer le principe de la qualité dans l'enseignement et de l'équité. L'hébergement, le transport, la bourse et la cantine, restent des points principaux dont le département de Hadjar veille sur le bon déroulement de ces opérations. On rappelle dans ce même sillage, que le premier responsable du secteur avait déclaré, avant- hier, à Alger, que les inscriptions définitives se tiendront du 2 au 6 septembre, tandis que la plate-forme consacrée aux demandes d'hébergement sera ouverte du 08 au 16 août et du 02 au 16 septembre. «La période de traitement des cas d'exception, par les établissements de l'enseignement supérieur, et la réouverture des plates-formes consacrées à l'hébergement, à la bourse et au transport est prévue du 2 au 16 septembre», précise le ministre, indiquant que cette date est le dernier délai pour les inscriptions définitives au titre de l'année universitaire 2018-2019.
S'agissant du nombre d'étudiants, il fait savoir que «le nombre total d'étudiants devra atteindre à la rentrée universitaire 2018-2019 près de 1 740 000 (soit une baisse légère par rapport à l'année précédente)». Les étudiants seront répartis sur 50 universités, dont 13 centres universitaires, et 32 autres écoles supérieures, dont 11 écoles normales supérieures et 51 établissements relevant d'autres secteurs et soumis pédagogiquement au ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, outre neuf établissements privés.
Dans ce même sens, il est important de souligner que les efforts consentis pour élargir les capacités d'accueil pédagogiques pour cette année s'élèveront à 1 452 000 places après la réception de 67 100 nouvelles places. «Théoriquement, ces capacités permettront d'accueillir près de 1 750 000 étudiants», d'après le premier responsable du secteur, qui indique, en outre, que son département prévoit la réception de «près de 45.500 nouveaux lits et six cantines centrales». Concernant la capacité de l'hébergement pour cette année universitaire, plus de
629 500 lits sont à la disposition des étudiants. Un autre défi à relever, pour cette rentrée universitaire, à savoir celui de la modernisation de l'administration universitaire et sa promotion au rang de l'administration numérique.
Sa modernisation compte également parmi les objectifs de développement de la performance tracés par le secteur de l'enseignement. Au passage, on rappelle que le nombre de bacheliers ayant effectué leurs préinscriptions s'élevait à 265 822 étudiants, soit 96,17% du nombre total de bacheliers (276 391 étudiants), contre 10 569 bacheliers n'ayant pas effectué leurs préinscriptions, soit 3,82%. Concernant l'opération d'orientation en détail, plus de184 771 étudiants avaient été orientés selon leur premier choix, soit 69,51% du nombre d'inscrits, 36 499 étudiants selon leur deuxième choix, soit 13,73% et ceux ayant été orientés selon leur troisième choix a atteint 20 495 étudiants, soit 7,71%.