LE PROJET EST EN COURS D'ÉLABORATION PAR LA CNAS

Une fiche médicale informatisée pour les assurés

Par
image

Le but est de garantir une meilleure prise en charge des assurés sociaux en termes de prestations.

La Caisse nationale des assurances sociales des travailleurs salariés (Cnas) poursuit son projet de modernisation de ses prestations. Suivant cette orientation, un projet de mise en place d'une fiche médicale est en phase de réalisation, a indiqué le directeur général de la Cnas, Hassen Tidjani Haddam. Le but est de garantir une meilleure prise en charge des assurés sociaux en termes de prestations. Cette fiche médicale informatisée permettra également une «meilleure visibilité», notamment en matière de consommation de médicaments et d'autres prestations et, par conséquent, «une meilleure maîtrise des dépenses», a indiqué la même source.
Concernant les dispositifs liés au controle médical, mis en place par la Cnas, Hassen Tidjani Haddam a affirmé que «le contrôle sera intensifié, automatisé et ciblant certaines professions pourvoyeuses d'arrêts de travail pour lutter contre les éventuels abus».
Dans ce contexte, il a relevé qu'au titre du contrôle des arrêts de travail, les agents de la Cnas ont visité «90.234 assurés sociaux durant le premier semestre de 2018 dont 8,81% ont été sanctionnés contre 64,7 millions durant la même période de 2017.»
Il a expliqué qu'il s'agit «d'un contrôle administratif qui consiste à vérifier si l'assuré social, en arrêt de travail, respecte les obligations qui lui sont imposées par la législation et la réglementation en vigueur et ce, à travers des visites à domicile. Concernant le remboursement des médicaments, il a indiqué que la Cnas a eu à traiter quelque «32,7 millions d'ordonnances au courant du 1er semestre 2018 contre 64,7 millions durant la même période de 2017». D'autre part, le DG de la Cnas a rappelé que «la Caisse a mis en place un programme adapté à l'évolution technologique et à la modernisation des mécanismes de gestion, à travers l'introduction de la carte Chifa qui constitue une réalisation «stratégique» sur la voie de l'amélioration de l'accessibilité aux soins».
Il a souligné à ce titre que «depuis le lancement de l'opération, près de 14 millions de cartes Chifa ont été remises à leurs titulaires, alors que plus de 90.000 cartes ont été bloquées pour fraude». Cela dit il minimisera les dégâts, en jugeant ce chiffre faible par rapport aux cartes délivrées et au nombre global de bénéficiaires du système de sécurité sociale, estimé à près de 39 millions d'assurés sociaux et ayants droit.