Plus de visibilité pour tamazight

La Grande-Poste d'Alger, l'un des joyaux de notre patrimoine architectural, située en plein coeur de la capitale, est devenue, depuis avant-hier, un musée sur l'histoire de la poste et des télécommunications en Algérie. Le projet a été inauguré hier, par la ministre de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique, Houda Imane Feraoun, en présence du wali d'Alger. Abdelkader Zoukh et du secrétaire général du HCA, Si El Hachemi Assad. Le public, venu nombreux, a apprécié l'exposition, en arabe, en tamazight et en français, intitulée «De la préhistoire à la Réconciliation nationale». Désormais, tamazight est une réalité palpable dans le secteur de la poste et des télécommunications grâce au ministère de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique et le Haut Commissariat à l'amazighité. A signaler aussi l'exposition des documents philatéliques en tamazight, comme le timbre émis en 2015 à l'occasion du 35ème anniversaire du printemps amazigh et du 19ème anniversaire de la création du HCA, ou bien celui dédié au premier anniversaire de l'officialisation de tamazight.