La peur des vampires court les rues au Malawi

«Ce ne sont pas des bobards. On a bu mon sang». Depuis des semaines, d'invraisemblables récits d'attaques de vampires sèment le chaos au Malawi, où des foules en colère ont lynché à mort des «suceurs de sang» présumés et contraint l'armée à intervenir...Ces récits sur la présence de vampires agitent régulièrement le Malawi où les croyances traditionnelles restent très ancrées dans la population. Les albinos y sont notamment exécutés pour leurs organes, utilisés dans des rituels de magie noire. La dernière poussée de fièvre qui secoue le pays est venue du Mozambique voisin. Selon la rumeur, des vampires ont passé la frontière pour collecter du sang humain sous couvert de programme d'aide aux populations. Elle s'est répandue comme une traînée de poudre et a pris cette fois un tour particulièrement violent...