Les taxieurs ne feront pas la loi... des tarifs

La litanie des plaintes des Annabis outrés par des augmentations sauvages que leur imposaient les taxieurs a pris fin. Après plusieurs jours durant lesquels leurs nerfs étaient mis à l'épreuve, les citoyens ont accueilli avec une grande satisfaction la nouvelle selon laquelle la direction des transports de la wilaya a appliqué, au terme d'une réunion avec les organisations syndicales concernées, un barème conforme à celui qui a été négocié par la tutelle, à savoir 5 DA intra-muros pour les taxis collectifs, un plafond de 150 DA pour les courses individuelles et des pourcentages appropriés pour les voyages inter wilayas selon la distance parcourue. Toujours est-il que cette bonne nouvelle est appréciée à sa juste mesure par les citoyens ulcérés de s'entendre dire par des énergumènes qui exigent un prix majoré de 30% que c'est la conséquence de l'augmentation des coûts du carburant! Un comble dans la mauvaise foi...