L'Algérie possède 27 licences de pêche en Afrique

Le ministère de la Pêche promet depuis 2010 d'exploiter au moins cinq licences en Mauritanie, mais assure un acteur du secteur, «aucune entreprise algérienne de pêche n'a la logistique nécessaire pour opérer dans l'Atlantique». L'Algérie a obtenu 11 licences de pêche en Mauritanie pour 99 ans au début des années 80. Aujourd'hui, il reste 54 ans de validité pour ces licences alors qu'elles n'ont jamais été exploitées, à l'exception des premières années après leur obtention. En effet, entre 1983 et 1987, ces 11 licences ont été exploitées pendant quatre ans par l'Almap, Algéro-Mauritanienne de pêche maritime dont 50% étaient détenus par ENA pêche et 50% par la Mauritanie. Mais, cette entreprise est tombée en faillite et ses activités ont été gelées, sa flotte a été abandonnée à Nouadhibou.