Un Conseil interministériel demain pour la Grande mosquée d'Alger

Un Conseil interministériel se tiendra demain pour désigner l'instance multisectorielle qui sera chargée de la gestion de la mosquée d'Alger.
Ce conseil qui sera présidé par le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, examinera la composante et la nature de l'instance qui sera en charge de la gestion de la mosquée d'Alger. Le choix se pose, actuellement, entre un établissement public à caractère administratif (EPA), une Entreprise publique à caractère industriel et commercial (Epic), ou encore une entreprise privée. La mosquée d'Alger aura un staff de quatre imams au moins, représentant l'ensemble des tendances du pays, et qui se relieront au minbar (tribune) afin que l'Adhan puisse refléter l'identité nationale.