L'inventeur du Web appelle à contrôler chacun ses données

L'inventeur du World Wide Web, le Britannique Tim Berners-Lee, a lancé à Genève un appel, à l'occasion des 30 ans de la Toile, à un «contrôle complet de leurs données» par ses usagers. «La philosophie de la Fondation pour le Web est que vous devez avoir un contrôle complet de vos données. Ce n'est pas du pétrole, ce n'est pas une matière première, ce n'est pas une substance», a déclaré M. Berners-Lee, au Centre européen de recherche nucléaire, lieu de naissance du Web. «Vous ne devriez pas pouvoir les vendre pour de l'argent. Le contrôle et l'accès aux données est un droit», a-t-il ajouté. Il a toutefois reconnu qu'il était difficile d'imposer une réglementation stricte. Il a notamment mis en garde contre un avenir dans lequel «votre navigateur garderait des traces de tout ce que vous achetez, vos relevés bancaires», et «alors, votre navigateur en saurait plus sur vous qu'Amazon». «Nous ne devrions pas supposer que le monde va rester tel qu'il est», a-t-il averti, appelant les usagers du Web à défendre leurs droits et à ne pas attendre que les gouvernements le fassent. En 1989, M. Berners-Lee avait imaginé un «système de gestion décentralisée de l'information», devenu l'acte de naissance du Web.