L'idée d'un "impôt-mosquée" fait son chemin en Allemagne

L'idée d'instaurer en Allemagne un impôt religieux pour les lieux de culte musulmans gagne des partisans dans le pays où beaucoup s'inquiètent des financements étrangers provenant de Turquie ou de mouvements salafistes. C'est ce qui ressort d'une réponse écrite du gouvernement à une question de parlementaires, dont a fait état le quotidien Bild. Il s'agirait d'une extension à la religion musulmane d'un impôt religieux qui est prélevé en Allemagne auprès des chrétiens, à hauteur d'environ 8% du montant annuel de leurs impôts. La communauté musulmane en Allemagne est estimée à environ 5 millions de personnes actuellement, soit 6% environ de la population totale. Berlin estime toutefois que l'initiative devrait être prise par les Etats régionaux allemands, compétents dans le pays pour les questions liées aux cultes. La principale communauté musulmane du pays est celle des Turcs ou Allemands d'origine turque. Environ 900 mosquées sont financées et gérées par l'organisation sunnite turque Ditib.