RENCONTRE LITTÉRAIRE «KATEB OUA KITEB»

Présentation de l'"Anthologie de la poésie féminine"

Une nouvelle publication littéraire intitulée «Anthologie de la poésie féminine» a été présentée, samedi dernier, par l'écrivain et homme de lettres, Idriss Boudiba, lors de l'après-midi littéraire «kateb oua kiteb», régulièrement organisé à la bibliothèque principale de lecture publique de la ville de Annaba. Cette nouvelle publication constitue une reconnaissance du génie de la créativité poétique des femmes à travers les siècles et qui a été longtemps négligé, comme l'a expliqué l'écrivain Idriss Boudiba, au cours de cette rencontre consacrée à la présentation de cet ouvrage aux lecteurs.
Pour élaborer cette publication, l'auteur s'est appuyé sur une approche associant la créativité poétique féminine au développement social et économique de la société à travers les siècles.
Cette étude porte sur la créativité poétique féminine à travers les âges, allant de la période antéislamique (El Jahilia) jusqu'à la période des Omeyyades, des Abbasides et des Andalous. Boudiba a également constaté, à travers l'étude anthropologique de la poésie féminine, que la créativité poétique chez la femme a été longtemps délaissée à travers l'histoire, dont seulement une partie a été conservée.
L'auteur du livre «Anthologie de la poésie féminine» a également précisé que la créativité poétique possède un lien direct avec la bravoure des hommes et des chevaliers, et que peu de poésie féminine a été transcrit, soulignant que le plus important de ce patrimoine préservé à ce jour, est celui de la poétesse Leila El Akhilia (période des Omeyyades), dont un poème de 70 vers a été consigné. Egalement directeur de la culture de la wilaya de Annaba, l'écrivain Idriss Boudiba a traité en outre dans son livre, édité à la fin de l'année 2017 par la maison d'édition Joussour, une pléiade de 192 poétesses de l'époque antéislamique, de l'ère des Omeyyades, des Abbassides et des Andalous. Se déclinant sur 490 pages en langue arabe, l'ouvrage regroupe des oeuvres féminines qui ont été consignées et préservées tout au long de l'histoire pour témoigner de l'immense éloquence des poétesses des temps anciens, de leur génie et inventivité. Disponible à partir d'aujourd'hui sur le marché, pour renforcer les étagères des librairies et faire office de référence aux étudiants et chercheurs, cet ouvrage littéraire constitue la première partie d'un projet portant sur la poésie féminine qui devrait se poursuivre au-delà de l'ère post-andalouse, comme l'a noté l'auteur Idriss Boudiba, qui compte désormais à son actif un sixième ouvrage.