BASTION 23

A la découverte de la route de la soie

Par
image

«J'ai toujours été admirative de la route de la soie, tous ces sages et érudits qui sont passés par cette route qui ont fait tout ce passage à l'époque à pied..» nous a confié Zafira Yacef.

A l'occasion de la Journée internationale du vivre ensemble pour la paix, institué récemment sur demande de l'Algérie, le Bastion 23 a organisé le 15 mai dernier une journée spéciale animée d'abord au Palais de la culture suivie l'après-midi par l'inauguration d'une expo initiée sur initiative de la Fondation Zafira Yacef en partenariat avec le ministère de la Culture. Intitulé «The Spice of Life» ou la route de la soie et du savoir, celle-ci est déclinée en deux parties. Tout d'abord l'expo de Zafira Yacef dans un espace qui lui est consacré sous un chapiteau. Il s'agit de 38 tableaux réalisés tous exclusivement à l'aide de différents épices lesquelles sont également exposés à côté de chaque oeuvre à la couleur chatoyante et chaude ou pastel.
Des oeuvres aux formes abstraites qui ravissent le regard et peuvent surprendre. Non loin de là, au Palais 17 on peut découvrir cette expo qui suit les traces des différents pays qui ont traversé cette fameuse route de la soie. Parmi elles on peut citer la Grèce, l'Iran, la Chine etc.
En effet, la Fondation Zafira Yacef a donné carte blanche à chaque ambassade appartenant à ces pays de proposer leurs produits au public, ces derniers doivent être en relation avec la thématique de l'expo, que ce soit des objets, tapis, vêtements, nourriture etc. «J'ai toujours été admirative de la route de la soie, tous ces sages et érudits qui sont passés par cette route qui ont fait tout ce passage à l'époque à pied; cette route terrestre qui a joint l'Asie centrale jusqu'en Europe avec la découverte de cette route par Marc Polo. J'ai toujours été fasciné, surtout par le onzième et douzième siècles. La, d'après mes lectures et mes recherches, on parle de Ibn Sina, Ibn Batouta, tous ceux qui sont passés par l'Ouzbékistan, Samarkand, Boukhara... Tout ce temps d'histoire c'est presque comme dans un rêve. J'ai fait participer tous les pays concernés par cette route.
La monnaie n'existait pas, donc on faisait du commerce où l'on troquait des produits contre des épices, de la soie etc.», nous a confié Madame Zafira Yacef lors du vernissage de son expo qui a été marqué par outre la présence du ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi, par celui de son père, le célèbre moujahid et héros de la bataille d'Alger Yacef Saâdi. Et Zafira Yacef de renchérir: «L'expo durera tout au long du mois de Ramadhan et sans doute même jusqu'au mois d'août. On fera en sorte de ramener plus de monde pour visiter cette expo d'autant qu'on est au coeur de Bab El Oued, pas loin de la Casbah. Un programme culturel a été tracé qui sera animé tous les mardis par des conférenciers de grande envergure notamment.» En effet plusieurs activités ont été concotées pat la Fondation Zafira Yacef durant ce mois de Ramadhan et ce tous les mardis. Mais pas que. Entre expos, boukala, des soirées musicales, des conférences-débats, lectures poétiques et autres concerts et chorales, le Bastion promet d'être animé mais le Palais de la culture Moufdi Zakaria aussi.