RAMADHAN 2018 À ALGER

Menu divers pour tous les goûts

image

Des concerts de musique, des pièces de théâtre, des projections de films et autres spectacles, organisés, comme à chaque mois de Ramadhan, par les différentes institutions culturelles, à Alger et dans d'autres villes, animeront, dès vendredi et jusqu'au 23 juin, les soirées du Ramadhan, peut-on lire sur les différents programmes des établissement culturels.
Le Théâtre national Mahieddine-Bachtarzi (TNA), a prévu une programmation diversifiée avec plusieurs pièces de théâtre, dont «Mouhakama», dédiée aux personnes en situation de handicap et un monologue présenté par Kamel Abdet.
Le TNA devra également accueillir des concerts de musique avec notamment Baâziz et Lila Borsali.
Entre projections de films, pièces de théâtre pour adultes et enfants, et concerts de musique, l'Office national de la culture et l'information (Onci) a pour sa part prévu d'organiser plusieurs scènes, à Alger, Tipaza, Oran, Constantine, Boumerdès et Béjaïa, avec notamment, «Ciné -Office», un programme dédié au 7e art et des spectacles de théâtre et de musique avec à l'affiche des chanteurs comme Abderrahmane El Kobbi, Mehdi Tamache, Radia Manel, Dalila Naïm et Aziouez Raïs. De son côté, l'opéra d'Alger Boualem-Bessaïh a concocté un programme musical varié avec notamment, Abdelkader Chaou, le Tunisien Zied Ghersa et Manal Gherbi, Lemma el bechariya, ainsi que «Afro-Circus», un spectacle de cirque et d'acrobaties. De son côté, l'établissement Arts et Culture a prévu un programme d'animation diversifié (cinéma, rencontres littéraires, exposition de peinture, musique) avec entre autres, «Les nuits du cinéma» programmées au Théâtre de verdure El-Hadi-Flici et une série de soirées musicales qui auront lieu sur différentes scènes dont, «Tahtaha» à la Pêcherie du port d'Alger, le parc Dounia et le Théâtre de verdure à la promenade des Sablettes.
L'Office Riadh El Feth (Oref) a prévu plusieurs concerts à l'esplanade Agora, assurés par des noms de la chanson algérienne, à l'instar de Abdelkader Chercham et Didine Karoum.