FESTIVAL NATIONAL DU THÉÂTRE AMATEUR À MOSTAGANEM

Douze troupes au rendez-vous

Quelque 12 troupes théâtrales dont huit en compétition officielle prendront part à la compétition officielle de la 51ème édition du Festival national du théâtre amateur (Fnta), prévu du 12 au 17 juillet prochain à Mostaganem, a-t-on appris du commissaire de cette manifestation culturelle. Un jury, composé de professionnels du 4ème art, a retenu ces troupes (huit en compétition officielle et quatre dans la catégorie «Out» suite à des sélections régionales qui se sont déroulées respectivement aux Issers (Boumerdès), à Mascara, à Mila, à Laghouat et à Bejaïa», a précisé à l'APS Mohamed Nouari, précisant que ces sélections régionales ont vu la participation de 70 troupes voulant composter leurs billets pour le festival de Mostaganem. Dans la catégorie «In», le jury a porté son choix sur la «Coopérative culturelle Atlis» de Sidi Bel-Abbès avec sa pièce «El Aab!!!» (Joue!!!), le «Mouvement théâtral de Koléa (Tipasa)» avec «Iqama jabriya» (Résidence surveillée), l'Association «Carrefour des arts (Boumerdès)» avec «Andi rissala» (j'ai un message), la «Coopérative arts sans frontières» avec «Caporal», l'Association «Cri du théâtre» de Sikida avec «Parking». Toujours dans la catégorie «In», le jury a également sélectionné L'Association culturelle «Numidia» de Bordj Bou Arréridj avec sa pièce «Nestenaw fel heit» (nous attendons le mur), l'Association «Tafat Nath Abbès» (Bejaïa) avec «Thawssir» et enfin l'Association «Voie des arts» de Laghouat avec «Aswat el hamech» (voix marginales). Dans la catégorie «Off» (hors catégorie), le choix a été porté sur L'Association théâtrale de Boudouaou (Boumerdès) avec «Bab Errih» (porte du vent), l'Association «Triangle» de Guelma avec «Siyadat Ennaïb» (Son Excellence le député), l'Association culturelle des arts dramatiques d'Adrar avec «El Menfa» (l'exil) et enfin l'Association «Alwan» de Naâma avec «El Oued el Gharbi».
D'autre part, le commissaire du FNTA a annoncé que cette 51ème édition verra la tenue de la Conférence nationale sur l'histoire du festival (1967-2018), en présence d'anciens dramaturges, comédiens et intellectuels qui ont contribué à l'émergence et au développement du mouvement théâtral amateur. Une journée de solidarité avec le peuple palestinien est prévue, avec au menu une exposition sur les «chouhadas d'El Awda» et une conférence sur «la place du chahid dans le mouvement théâtral algérien et palestinien» en plus d'une rencontre entre jeunes poètes. Des festivaliers bénéficieront d'un stage de formation sur les techniques de lumière et l'éclairage de scène.