MALIKA MATOUB A PROPOS DE L'ASSASSINAT DE SON FRÈRE

"Nous avons saisi de nouveau le procureur"

Par
image

Elle a choisi la veille de la commémoration du 20e anniversaire de l'assassinat du Rebelle pour faire rebondir l'affaire de ce crime qui a privé des millions de fans de leur idole.

Malika Matoub, soeur de Matoub Lounès et présidente de la fondation qui porte son nom, a animé, hier, une conférence de presse à la Maison de la culture «Mouloud Mammeri» de Tizi Ouzou. Malika Matoub a choisi la veille de la commémoration du 20e anniversaire de l'assassinat du Rebelle pour faire rebondir l'affaire de ce crime qui a privé des millions de fans de leur idole. Ainsi, Malika Matoub a révélé qu'elle a saisi une nouvelle fois, cette semaine, le procureur de la République près le tribunal de Tizi Ouzou et ce, suite aux déclarations du chanteur Zedek Mouloud, faites récemment, d'après l'oratrice. Pour rappel, il y a quelques jours, le célèbre chanteur kabyle, Mouloud Zedek, habitant dans la même région que le regretté Matoub Lounès, a rappelé que le jour de l'attentat, le 25 juin 1998, il était arrivé sur les lieux du crime cinq à 10 minutes après qu'il eut été perpétré. «Quand je suis arrivé sur place, cinq gendarmes étaient déjà arrivés sur les lieux de l'assassinat», a affirmé Mouloud Zedek, entre autres. Le fait que Mouloud Zedek soit présent sur les lieux de l'assassinat cinq minutes après le meurtre fait qu'il devrait être cité comme témoin dans cette affaire qui a ébranlé l'Algérie tout entière et plus particulièrement toute la Kabylie. C'est parce que Malika Matoub est convaincue du fait que le témoignage de Mouloud Zedek devant la justice pourrait apporter un plus, qu'elle a écrit au procureur près le tribunal de Tizi Ouzou afin que le témoignage de Mouloud Zedek sur l'assassinat de Matoub Lounès puisse être saisi pour la relance de l'enquête et de l'affaire de manière plus générale. Malika Matoub reste convaincue, d'après ses dires hier lors de la conférence de presse, que la vérité, toute la vérité sur l'assassinat de son frère, devrait éclater un jour ou l'autre et il ne faudrait pas désespérer. Par ailleurs, la conférence de presse d'hier à Tizi Ouzou a été également l'occasion pour Malika Matoub d'annoncer les activités que compte organiser la fondation éponyme pour marquer cet événement. Ainsi, Malika Matoub a affirmé que le programme des activités commémoratives de cet anniversaire démarrera de manière officielle le 23 juin et s'étalera jusqu'à la journée du 25 juin. Le coup d'envoi des festivités en question est prévu samedi prochain à partir de 10 heures au hall d'expositions de la Maison de la culture Mouloud-Mammeri où une exposition permanente sur la vie et l'oeuvre de Matoub Lounès sera visitée, des livres écrits sur le Rebelle, des coupures de presse et des photos pourront être consultés sur place par les visiteurs. Le point le plus important de ce programme aura bien sûr lieu lundi prochain au village Taourirt Moussa où il est prévu à 10 heures, un dépôt de gerbes de fleurs et un recueillement sur sa tombe. A 15 heures, un gala artistique, avec la participation de plusieurs chanteurs kabyles, aura lieu sur la placette du village natal du Rebelle suivi d'un défilé de mode concernant les robes traditionnelles kabyles. Dans la soirée, le public pourra visionner sur écran géant, pour la première fois, le concert magistral animé par Matoub Lounès en 1995 au Zénith de Paris. Notons que tout ce programme est parrainé par la Fondation Matoub-Lounès mais est organisé en collaboration avec les comités des villages de la daïra d'Ath Douala ainsi qu'avec l'apport des dizaines de citoyens de cette région et plus particulièrement ceux du village Taourirt Moussa, qui ne ratent jamais ce rendez-vous avec le Rebelle depuis 20 ans. Il y a lieu de souligner en outre que toujours, dans le cadre du 20e anniversaire de l'assassinat de Matoub Lounès une semaine culturelle dédiée au Rebelle aura lieu à partir de lundi prochain au centre culturel Tahar-Djaout d'Azeffoun. Cet événement est organisé par l'Assemblée populaire communale d'Azeffoun, en collaboration avec le mouvement associatif local et l'écrivain-sociologue Smaïl Grim qui publie à cette occasion un second livre sur le Rebelle intitulé «Matoub Lounès, le messager de la famille qui avance». Smaïl Grim a déjà publié un premier livre sur le poète kabyle assassiné en 2008 intitulé «Matoub Lounès, l'assoiffé d'Azur». Notons que Smaïl Grim sera présent à Azeffoun, à cette occasion, pour parler de l'oeuvre poétique de Matoub et dédicacer le second livre qu'il lui a consacré et qui a été publié par la maison d'édition «Dar El Hikma».