RÉNOVATION DE LA COUR DU SQUARE PORT SAÏD

La Scala de Milan illumine le TNA

Par
image

16 milliards de centimes est le coût qu'il a fallu verser pour la restauration de la cour du square Port Saïd durant 24 mois. Rénovée, celle-ci, qui était laissée pour compte, a retrouvé une image flambant neuf pour accueillir non seulement les habitants du quartier et les riverains, mais au-delà, car elle constituera bientôt le réceptacle d'animation de plein de concerts. Comme nous l'a confirmé Abdelkhakim Bettache, le maire d'Alger -Centre en parlant de cette opération: «En application du plan stratégique de la wilaya d'Alger, il y a eu un arrêté d'affectation de la wilaya d'Alger pour la réhabilitation et la gestion de la mairie d'Alger-Centre. L'Assemblée nationale a voté pour 16 milliards de centimes, le coût du projet. C'est un espace qu'on a récupéré.
Il va être destiné surtout pour des programmes culturels. Mardi pour les enfants le soir et les vendredis et samedi seraient destinés à des soirées chaâbies. Sa gestion appartient cent pour cent à Alger-Centre. Des agents de sécurité seront là pour assurer la sécurité du lieu. Le nettoyage et le jardinage seront assurés par un Epic de la commune d'Alger-Centre. Nous avons réhabilité le kiosque musical qui existait là déjà auparavant. Nous avons réalisé quatre bus dédiés aux artistes décédés et assassinés. Ces bus sont destinés à la mémoire de ces artistes. On citera Azzedine Medjoubi, Abdelkader Alloula, Keltoum et Boudia.» Inaugurée, avec faste, par le ministre de la Culture M.Azzedine Mihoubi, ce dernier a assuré de son côté que cette cour sera «un espace culturel également, abritant grâce au kiosque musical de nombreuses festivités chaque fin de semaine, ouvertes aux familles et à la population d'Alger-Centre.» Notons que cette cérémonie d'inauguration a réuni beaucoup de monde, notamment,de la zorna, des femmes en hayek et un groupe de chaâbi, outre les officiels en force bien sûr. il s'en est suivi juste après, à l'intérieur du Théâtre national Mahiedine Bachtarzi un très beau récital de la Scala de Milan. Un spectacle qui a été donné le 31 décembre en Italie et reconduit ainsi à Alger, lundi dernier. Il s'agit du célèbre orchestre de la Scala de Milan (l'Académie théatro Scala d'Italie), sous la direction du maestro Paolo Barignani, avec la participation de la soprano Anna Pirozi et le ténor Stefano Secco. Un spectacle unique, au lyrisme incomparable, servi par des artistes doués d'un charisme certain. Un récital qui mettait à l'honneur le riche répertoire de Vivaldi. Rappelons que ce concert entrait dans le cadre des échanges entre l'Italie et l'Algérie, voire même dans celui de la formation dans le domaine musical sachant que l'Italie aura beaucoup à nous apporter dans le domaine de l'apprentissage de la musique classique. Beau cadeau en somme offert aux Algériens.