La 5G menace l'antenne parabolique

Par

Alors que l'Internet est en train de constituer une véritable source de consommation et de diffusion pour l'audiovisuel, le marché global des antennes satellitaires ou des paraboles, reste encore compétitif dans le monde puisque, selon un rapport établi par Stratistics MRC, il devrait passer de 1,90 milliard de dollars en 2016 à plus de 3 milliards en 2023, enregistrant ainsi une croissance annuelle de 9,8%.
Pour le groupe spécialiste en analyses de marché, le nombre croissant de missions d'exploration spatiale et le déploiement de satellites de petite taille sont quelques-uns des facteurs qui déterminent le succès de ce marché qui, d'un autre côté, souffre de la pénurie de main- d'oeuvre qualifiée et de problèmes de disponibilité du spectre radioélectrique.
Toujours selon cette étude, les missions liées à l'observation de la Terre, la navigation, les télécommunications - notamment haut débit -, la diffusion télévisée, les applications de prévisions météorologiques et la navigation par satellite, devraient stimuler le marché d'ici 2023. En revanche, la 5G menace sérieusement l'avenir de la parabole. Elle est considérée comme le principal rival du satellite, du câble et de l'Iptv dans le futur, toujours selon l'étude Strategy Analytics dans son dernier rapport. Les dernières démonstrations prouvent que la 5G va supporter des débits de données de 1Go/s. En la combinant à d'autres améliorations technologiques, elle permettra aux opérateurs d'offrir des services équivalents à ceux actuellement disponibles par satellite, câble, Iptv ou TNT, un marché estimé à 500 milliards de dollars.
Selon les spécialistes de Strategy Analytics, le secteur de la télévision, actuellement en pleine transformation avec l'arrivée de services numériques comme Netflix et Amazon, risque d'être de nouveau perturbé par l'arrivée de la 5G à l'horizon 2020. L'émergence de la 5G TV représenterait une nouvelle étape dans la convergence des médias, des communications et des services sans fil et fixes.
En Algérie, la 5G est prévue pour 2022, selon le P-DG de Mobilis, pour le moment l'Internet de la 3G permet de se connecter et de capter les bouquets satellites de la TNT française. Mais cette connexion n'est pas permise sans l'apport de la parabole. Depuis son entrée dans le paysage social algérien, les Algériens ont cessé d'utiliser les fameuses antennes UHF qui étaient installées sur les terrasses des immeubles. Un jour viendra également l'utilité de stopper l'installation des antennes parabolique qui ont déformé les maisons et les immeubles algériens. On évoque la présence de plus de 18 millions de paraboles en Algérie, un chiffre qui n'a jamais été confirmé.