Les Egyptiens regarderont la Coupe du monde 2018 sur une chaîne israélienne!

Par

Après 28 années d'absence à la Coupe du monde, les Egyptiens sont obligés de choisir entre regarder la Coupe du monde sur une chaîne israélienne, gratuitement ou devoir payer l'équivalent de 15 jours de salaire pour regarder le match sur la chaîne qatarie beIN Sports, un pays arabe avec qui l'Egypte est en conflit diplomatique. Le Qatar et Israël sont, selon certains médias les deux seuls pays de la région à avoir acheté le droit de diffuser la Coupe du monde.
Ce dernier choix peut sembler le plus approprié, jusqu'à ce que l'on se souvienne que beIN appartient à Al-Jazeera, la chaîne qatarie qui a continué à diffuser des reportages négatifs et parfois mensongers, sur l'Egypte est indésirable. La chaîne, qui est considérée par beaucoup d'Egyptiens et de journalistes égyptiens comme un soutien indéfectible aux Frères musulmans, le mouvement qui avait été destitué par la révolution de juin 2013. C'est la page facebook «Israël parle arabe» qui a annoncé récemment qu'elle diffusera gratuitement la Coupe du monde en arabe dans les pays voisins. Ces pays, ont-ils dit, incluent la Jordanie, le Liban et l'Egypte.
La page a révélé que la diffusion se fera sur la chaîne de télévision Makan, qui diffusera les matchs par satellite, avec un commentaire et une analyse arabe des matchs. L'annonce a provoqué la colère des citoyens, ainsi que celle de nombreux députés, qui se sont prononcés contre la diffusion des matchs sur la chaîne israélienne, mettant en garde contre la diffusion gratuite par Israël qui équivaudrait à une nouvelle tentative sioniste d'imposer la normalisation d'Israël en tant qu'Etat. La chaîne, ont affirmé plusieurs membres, visera à imposer des idées sionistes et à positionner les esprits arabes avec des idées de normalisation.
Mostafa Bakry, membre du Parlement, a commenté l'annonce en déclarant qu'il s'agissait simplement d'une tentative du pays sioniste d'utiliser ce qu'il a qualifié de «soft power», pour influencer les Egyptiens et leur faire accepter l'Etat israélien tel qu'il est. C'est une tentative d'Israël, a révélé Bakry, de normaliser son existence et de le faire admettre par les Egyptiens. Bakry a, surtout, déclaré que l'esprit égyptien et arabe est à l'abri de ces ruses et ne tombera pas dans le piège de leurs tentatives, mais il a estimé qu'il était important de mettre en garde les Egyptiens et les Arabes contre cette tentative sournoise des sionistes. Ces pressions et tentatives, a souligné Mostafa Bakry, ne conduiraient pas les Egyptiens ou les Arabes à se débarrasser de l'idée qu'Israël occupe la terre palestinienne et qu'il opprime le peuple palestinien. Bakry a également déclaré à Egypt Today: «J'espère que les chaînes arabes s'uniront pour acheter des droits de retransmission [pour la Coupe du monde 2018] afin que les Arabes puissent regarder les matchs sur leurs chaînes nationales et ne soient pas forcés de les regarder ailleurs et surtout pas en Israël.»