La bataille des images entre l'Entv, Ennahar TV et Dzaïr News

Par

Le crash de l'avion militaire de l'ANP qui a fait 257 victimes a relancé la bataille des images entre la télévision publique et les télévisions privées, sur l'exclusivité des images du crash. Dès l'annonce de l'accident, vers 8h du matin, c'est la chaîne Ennahar TV, qui possède une veille des news, qui a été la première chaîne de télévision algérienne à diffuser l'information et les premières du crash.
La majorité des chaînes n'avait pas encore diffusé la nouvelle. Alors qu'aucune information n'était disponible sur l'ampleur de la catastrophe, l'on se rend compte de la gravité du drame. Ennahar TV a été la première chaîne de télévision à donner l'information du crash d'un gros porteur de troupes avec plus de 200 passagers à bord. Dzaïr News commence à investir l'actualité en diffusant des images exclusives très proches du crash, prises à l'aide d'un téléphone mobile. Entre-temps la majorité des chaînes était déconnectée. L'Entv, qui diffusait le programme de la matinale Sabahiyates s'est contentée de diffuser un flash urgent vers 9h, sans montrer d'images et de faire passer un bandeau en bas de l'écran, annonçant l'info.
A la rédaction de la direction de l'info du 21, boulevard des Martyrs, c'est le branle-bas de combat. De hauts responsables appellent pour demander plus d'informations. Les images d'Ennahar TV et de Dzaïr News sont diffusées en boucle, sans plus d'information. A l'Entv, une équipe est envoyée à Boufarik car à la télé publique, on refuse de diffuser des images téléchargées sur Internet. Mais la pression est très forte. A la direction de l'information, on accepte de diffuser le flash de 10h avec des images du crash, filmées par un automobiliste sur l'autoroute. Ces images ont été d'ailleurs reprises par de nombreuses chaînes de télévision, dont Ennahar TV, Dzaïr News et Echourouk News. Sur les autres chaînes de télévision, aucune diffusion de l'information.
Sur Canal Algérie on diffuse de la musique. Sur Beur TV, El Bilad TV et Echourouk TV on diffuse des programmes de divertissement. Bahia TV diffuse même la série américaine Dallas. Sur Numidia News et El Djazaïria One c'est l'écran noir. Sur Echourouk News la matinale est bouleversée, l'animateur ne sait pas s'il doit sourire ou garder un regard triste. C'est vers 11h45 que l'ampleur du drame est mesurée et que les responsables des chaînes de télévision prennent conscience que c'est la pire catastrophe aérienne en Algérie. C'est l'Entv, jusque-là silencieuse qui donne le terrible premier bilan et qui surtout montre les images exclusives de la catastrophe. En effet, l'Entv est d'ailleurs la seule chaîne de télévision qui est autorisée par les services de la communication du MDN à prendre des photos et interviewer les militaires.