Well Sound installe ses programmes sur Echourouk TV

Par

Alors que le Ramadhan approche à grands pas, certaines chaînes se préparent à faire le grand saut pour le Ramadhan 2019. Mais en attendant, la grille de l'année doit commencer au début de mois d'octobre et plusieurs chaînes sont déjà en retard. Ce n'est pas le cas de deux chaînes qui ont déjà lancé leurs programmes de l'année: El Djazairia One avec ses deux programmes phares: le talk show «Mazel el hal» et la grande émission sport «Footha». Ces deux émissions ont fait l'essentiel de l'audience d'El Djazaïria One, qui est dirigée par deux compères Samir Boudjadja et Mohamed Daâs. Seulement voilà, la chaîne, qui est financée par les hommes d'affaires Ayoub Issiou et Bachir Ould Zemirli, a perdu un soutien de taille: Imed Hanouda, le patron de Not Found et Well Sound. Ce dernier a conclu un accord avec la chaîne Echourouk pour la production de quatre programmes. Le programme G8, qui accueille les meilleurs podcasteurs et des artistes algériens. Hikayet djazaïria qui est la version algérienne de l'émission de Nessma Tv Djak El marssoul. Elle sera animée également par l'animateur algérien Tayeb qui a l'expérience dans ce genre d'émissions puisqu'il a commencé avec Saraha Raha ensuite avec Djaek El merssoul sur Nessma TV durant plusieurs années. Echourouk TV poursuivra la diffusion de l'émission Eftah kalbek de Salima Souakri, qui avait obtenu un grand succès l'année dernière. Enfin, le quatrième programme produit par Not Found ou Well Sound de Imed Hanouda, c'est le short programme Chez Fathi avec Mohamed Ghassani. Le comique issu de Djornane Gosto va reprendre le concept de Allo oui avec son personnage fétiche, Fatiha taâ El Hamri. Un personnage qu'il a maitrisé à merveille. Au total, quatre productions de Well Sound pour Echourouk TV, qui garde aussi un espoir de reconduire Vtep Vendredi tout est permis de Sofiane Dani, même si ce dernier envisage de passer à Numidia TV. La bataille du divertissement est ainsi assurée entre Echourouk TV et El Djazairia One. Ces derniers qui ont leurs ambitions réduites ont introduit plusieurs changements dans leur grille, en faisant un recrutement d'animateurs en désaccord avec leur chaîne; c'est le cas de Farida Aït Kaci et Chawki Smati qui ont quitté respectivement leurs chaînes, Dzair TV et Numidia TV. Si Imed Hanouda a mis l'essentiel de ses programmes sur Echourouk TV c'est essentiellement en raison de la position de la chaîne envers le paysage audiovisuel algérien. Malgré les difficultés financières, dues notamment à l'absence de la pub sur son journal, qui était sa première source de recettes, la télévision de Ali Fodil demeure la chaîne la plus rentable pour les annonceurs, en matière d'audience et de divertissement. El Djazaïria One reste malgré sa bonne remontée encore à la quatrième position des chaînes les plus regardées, hors Ramadhan après Ennahar TV, Echourouk TV et A3.