L'indien ZEE veut concurrencer Netflix en Asie et en région Mena

Par

Avec la fin des vidéoclubs et des chaînes de cinéma dans le monde, c'est le streaming et la vidéo à la demande qui demeurent le premier diffuseur de films pour les téléspectateurs. Ainsi Zee Entertainment, société de médias indienne, qui possède déjà plusieurs chaînes, lance son service de TV OTT à destination de 190 pays. Proposant plus de 100 000 heures de contenus à la demande (cinéma, séries, documentaires, etc.), Zee5 est disponible en 12 langues et offre la HD, des options de téléchargement hors ligne et la recherche vocale. Plus de 60 chaînes de TV sont également proposées en streaming live. Particularité commerciale: la commercialisation du service s'adapte aux pays de diffusion. Par exemple, pour certains pays occidentaux, l'abonnement est mensuel tandis que pour d'autres pays d'Afrique du Nord ou du Moyen-Orient, une version gratuite avec de la publicité sera proposée (avec options payantes). Pour son lancement, Zee5 est proposé sur Android, iOS et sur ordinateur via zee5.com. Des applications pour Apple TV, Amazon Fire TV et TV connectées seront proposées ultérieurement. Mais Zee n'est pas le seul concurrent de Netflix, le premier à le menacer est Amazon. Le géant du e-commerce dispose depuis deux ans d'un service de VoD qui regroupe plus de 60 000 films et de séries. Baptisé Instant Vidéo et disponible uniquement aux Etats-Unis, celui-ci s'avère assez classique avec la location de films et épisodes. Et Amazon propose une option «Premium» qui donne notamment accès à une grande partie du catalogue en illimité, pour un abonnement de 79 dollars par an, soit 6,59 dollars par mois. Le concurrent sérieux du géant américain de la VOD c'est Hulu qui ressemble à Netflix avec le logo. Si le rouge fait place au vert, on retrouve un large catalogue de films et séries accessibles en illimités sur télé, ordinateur, tablette, smartphone et console de jeux, pour 7,99 dollars mensuels. Disponible uniquement aux Etats-Unis et au Japon, cette offre en concurrence frontale avec Netflix affiche déjà plus de 5 millions d'abonnés. Aux commandes: une alliance entre Disney-ABC, NBC-Universal (Comcast) et Fox. L'autre menace sur Internet c'est le géant Google. Le leader de la recherche en ligne avait lancé Chromecast. Ce petit périphérique, de la forme d'une clef USB, permet de synchroniser toutes les activités Internet sur le téléviseur, notamment les vidéos. D'un prix modique (35 dollars), l'appareil permet d'accéder à YouTube et à la plate-forme de VoD Google Play. Pour l'heure, Chromecast ne se positionne pas comme un concurrent à part entière de Netflix (celui-ci est d'ailleurs accessible via l'appareil branché). En France, Canal+ qui a bien compris que son avenir se trouve peut-être dans le streaming résiste à la menace américaine. La chaîne cryptée propose ainsi l'offre Canal Play. Pour 9,99 euros par mois, l'offre propose un catalogue de plus de 1 500 films et près de 6 000 épisodes de séries accessibles en illimité sur télé, ordinateur et iPad (6,99 euros pour uniquement ordinateur et iPad). Canal+ compte surtout sur ses séries maisons (Braquo, Engrenages, le bureau des légendes...) pour faire face à la concurrence agressive de Netflix.