Les téléspectateurs partagés entre le petit écran et la tablette

Par

L'étude Global TV menée d'avril à juin 2018 et dévoilée par Médiamétrie indique que, chaque jour, 5 millions de téléspectateurs français regardent la télévision sur un écran Internet, ce qui correspond à une progression de 28% en 2 ans. Sur ces 5 millions, 3 millions s'installent aussi devant leur téléviseur, pendant que près de 2 millions utilisent uniquement un ordinateur, un mobile ou une tablette. Ces 2 millions de téléspectateurs exclusivement online s'ajoutent ainsi aux 42,7 millions de téléspectateurs quotidiens sur un écran de télévision. Sur les écrans Internet, 65% du temps passé à regarder des programmes TV est consacré à les regarder en live. Et pour accéder à ces programmes TV, les Français utilisent en priorité les sites et les applications des chaînes TV. Ils représentent près de la moitié (46,8%) du temps passé à visionner des contenus TV en ligne. Les players (comme Molotov ou myCanal, par exemple) sont également très utilisés, concentrant plus du quart (26,4%) du temps passé devant des programmes TV regardés sur des écrans Internet. Malgré la croissance de la vidéo en ligne et mobile, la majorité des budgets axés sur la notoriété de la marque continue de privilégier la télévision linéaire à la vidéo en ligne, d'autant plus que l'accès multi-écrans et la distribution OTT aident les radiodiffuseurs traditionnels à atteindre de nouveaux publics.L'étude a révélé que les grands annonceurs ont délaissé les dépenses publicitaires numériques au profit de la télévision, de l'audio et du commerce électronique, en raison du manque d'efficacité de la publicité numérique et des inquiétudes suscitées par les questions de sécurité et de fraude.On apprend également qu'en 2018, les dépenses publicitaires mondiales pour la télévision dépasseront les 195 milliards de dollars et atteindront 210 milliards d'ici 2023. Par ailleurs, les États-Unis sont le plus grand marché de la publicité télévisée, représentant près de 36% des dépenses publicitaires mondiales en 2018. Quant à la vidéo numérique, elle ne représentera que 20% des dépenses en publicité vidéo mondiales en 2023.La concurrence entre le petit écran et la tablette se caractérise également par le nombre de foyers câblés en Europe. Ce dernier a encore augmenté en 2017, atteignant 69,2 millions, soit 36,3% de l'ensemble des foyers équipés d'une télévision, rapporte IHS Markit. Il s'agit du nombre le plus élevé en Europe depuis 2009, année où il a atteint 70 millions. L'année 2017 a été la deuxième année consécutive de croissance du nombre de foyers câblés, suite à une période de stagnation.Le rapport d'IHS nous indique encore qu'à à la fin de 2017, les clients du câble, en Europe, souscrivaient à une moyenne de 1,8 service. Par ailleurs, l'Allemagne continue d'être le plus grand marché de télévision par câble en Europe, avec 18,7 millions d'abonnés, soit plus de trois fois le nombre de clients sur des marchés importants comme la Roumanie, le Royaume-Uni et la Pologne. Une tendance qui disparaît en Amérique en raison de la présence de la VOD.