Le festival du film de Marrakech invite Cannes

Par

Après un arrêt sabbatique d'une année, le Festival du film de Marrakech a frappé fort pour son retour sur la scène artistique. Pour attirer les feux des caméras européennes, mais surtout attirer le maximum de médias et les regards, il a ouvert avec la grande star américaine Robert de Niro. La star américaine a attiré tous les regards et chargé toutes les curiosités à l'ouverture du festival. Le Festival international du film de Marrakech (Fifm) ouvre les festivités de sa 17e édition avec celui qui s'est inscrit dans l'inconscient collectif et dans l'histoire du cinéma. «Raging Bull», «Les incorruptibles», «Les affranchis» et bien sûr «Taxi driver», l'acteur a tout osé et tourné avec les plus grands, de Brian De Palma à Coppola. Cette venue s'est faite grâce au réalisateur célèbre et son ami depuis 45 ans, Martin Scorsese, qui lui a remis l'Étoile d'or du Film, pour saluer l'ensemble de sa carrière. En regardant la scène, on se dirait aux Oscars et pas dans un festival dans le Maghreb. Il était, selon les organisateurs, interdit à une personnalité marocaine et encore, moins le frère du roi de lui remettre le fameux trophée. Pour faire le parallèle, De Niro a rappelé que le Festival du film de Marrakech est né la même année que son propre festival, le Tribeca Film à New York. Au festival de Marrakech, il y avait beaucoup de stars, beaucoup de fidèles du festival de Cannes Parmi les invités les plus connus, Laurence Fishburne, la star américaine s'étant faite connaître grâce à «Apolcalyspe Now», puis consacrée bien plus tard dans «Matrix». Mais aussi la vedette de «Inglourious Basterds» de Quentin Tarantino ou encore du succès «Marvel Captain America»: «Civil War», avec l'acteur allemand Daniel Brühl. Il est également membre du jury de cette 17ème édition du Festival international du film de Marrakech. Parmi les actrices présentes au Fifm 2018, Mélanie Thierry, César du meilleur espoir féminin en 2010, pour son interprétation dans le film «le dernier pour la route». «Julian Schnabel». Le peintre et réalisateur du film «At Eternity's Gate» était également là. Son dernier film sur la vie de «Van Gogh» a été projeté lors de l'ouverture du festival. Sur le tapis rouge, il était en compagnie de Vladimir Consigny et Louise Kugelberg. Le gratin français était également présent au Fifm. Gilles Lellouche, l'acteur et réalisateur français du film «Le Grand Bain» a également assisté au festival. Il a foulé le tapis rouge aux côtés de sa compagne Alizée Guinochet. Présent sur le tapis rouge, le réalisateur mexicain de «The Shape Of Water», Guillermo Del Toro, était accompagné de l'actrice américaine Kim Morgane Green et du directeur du CCM, Sarim Fassi-Fihri. Comme pour bien finir, les Marocains ont invité la personnalité la plus difficile à inviter: Thierry Frémaux, le délégué général du festival de Cannes était présent à l'ouverture du Fifm. Le lendemain, il participait aux master class «Conversation with...» animé par Fathia Elaouni, directrice de 2M Radio. Le Festival international du film de Marrakech (Fifm) aura, pour la 3e année consécutive, comme transporteur officiel BMW, représentée au Maroc par Smeia. Pour cette occasion, la marque a mis à` la disposition du festival une importante flotte de voitures, parmi lesquelles le nouveau X4 de la Série 7 «Hybride». BMW profitera également de l'occasion pour présenter sa toute nouvelle Série 8.