TF1 reste le leader du paysage audiovisuel français

Par

TF1, qui appartient au Groupe Bouygues, doit se frotter les mains. La chaîne s'est arrogée 91 places du classement, dont 30 avec le seul Mondial de football. Le Groupe possède une part d'audience de 27,7% sur l'ensemble des publics. Sa stratégie multichaînes lui a même permis de réaliser sa meilleure année sur la cible des ménagères et celle des 25-49 ans depuis 2014. Malgré un éparpillement de l'audience, en augmentation constante et la concurrence de nouveaux entrants comme Netflix, la première chaîne française, TF1, a fait mieux que résister: en 2018, la Une s'est adjugée 91 places du palmarès des 100 programmes les plus regardés à la télévision française. Un an plus tôt, elle en comptabilisait seulement 84. Alors qu'elle avait perdu un peu de terrain en 2017, TF1 a donc accentué son emprise sur le classement cette année. Derrière, France 2, France 3 et M6 se sont partagées les restes avec respectivement 2, 4 et 3 places dans le palmarès. Si TF1 a pu remporter la bataille des meilleures audiences, elle le doit largement à la diffusion du Mondial de football, qui a créé un formidable effet d'annonce. Principal diffuseur de la FFF (Fédération française de football), la compétition gagnée par l'équipe de France a fait gagner à TF1 30 places du palmarès, dont les neuf premières. La finale entre la Croatie et l'équipe de France, le 15 juillet dernier, s'installe sur la première marche du podium, avec 19,4 millions de téléspectateurs, soit près de 82% du public. La filiale du Groupe Bouygues a également été portée par la fiction française. Le téléfilm Jacqueline Sauvage a été vu par 8,8 millions de Français, soit 33,5% de part d'audience. Sur France 3, Capitaine Marleau a continué d'attirer les foules en séduisant entre 7,4 et 8,2 millions de personnes. La fiction américaine s'arroge 25 places du classement, nettement moins que les 42 de l'an dernier, conséquence du Mondial de foot. Ainsi la fiction américaine, présente à seulement 18 reprises. En 2017, les séries américaines avaient grappillé quatre petites places seulement du Top 100. La remontée observée cette année est en trompe-l'oeil puisqu'elle ne tient qu'à une fiction. La série The Good Doctor, diffusée sur TF1, remporte en effet à elle seule 17 places. Et ses audiences ont atteint jusqu'à 7,9 millions de Français. Un phénomène comparable à celui de Mentalist à l'époque. Au registre de l'information, c'est l'allocution du président français Emmanuel Macron, du 10 décembre dernier, en pleine crise des «Gilets jaunes», qui a pris la pole position. L'intervention du président était retransmise en direct sur les chaînes historiques ainsi que sur les chaînes d'info. Elle a été suivie sur TF1 par 9,7 millions de téléspectateurs, lui offrant la 11e place du Top 100 et 8,3 millions de personnes sur France 2, octroyant à la chaîne du service public la 17e place des meilleures audiences de l'année. Sur l'ensemble des chaînes, ce jour-là, le chef de l'État a fédéré plus de 23 millions de Français, plus que la finale du Mondial de football.