L'Algérie va-t-elle participer à l'émission The Voice Afrique francophone?

Par

Au moment où l'on évoque le succès des émissions de télé-crochet musical, le concept The Voice pourrait intéresser certains chanteurs algériens, puisque depuis le 4 février, Vox Africa a annoncé le retour de l'émission The Voice Afrique francophone. Après le succès des saisons précédentes, la chaîne de télévision panafricaine remet le couvert, en lançant la troisième édition de The Voice version Afrique. Le coup d'envoi est prévu pour le mois d'octobre. Les talents pourront donc très bientôt, et gratuitement, s'exprimer en participant aux auditions. En effet, la caravane de l'émission sillonnera plusieurs pays, dès février 2019, afin de donner la chance à un maximum de personnes. Pour ceux qui ne pourraient pas faire le déplacement, le casting en ligne reste toujours possible. Du côté des coachs, rien n'a été annoncé pour le moment. Alors qu'Asalfo, Charlotte Dipanda, Singuila et Lokua Kanza composaient l'équipe de coachs de la saison 1, les deux premiers avaient cédé leurs places à Youssoupha et Josey, lors de la deuxième saison. Pour l'heure, le quatuor de la saison 3 n'est pas encore connu. Comme chaque année, à l'issue de l'émission, le vainqueur ne repart pas les mains vides. Cette année, en plus du trophée, le gagnant se verra offrir la production d'un single ainsi qu'un clip vidéo. Il remportera également «le Grand Prix (cash)» offert par un sponsor et qui sera révélé lors de la finale. Les Algériens ne participent généralement pas à la version africaine du cinéma et préfèrent participer à la version arabe de The Voice ou à la version française qui est diffusé sur TF1. L'émission The Voice Africa annonce également des décisions et non des moindres pour les fans de l'émission, une version pour enfants serait en préparation. En effet, Vox Africa, en collaboration avec le groupe Talpa, travaille sur l'adaptation de The Voice kids prévue pour 2020. La saison dernière, la Togolaise Victoire (équipe Josey) avait remporté la compétition, après une magnifique interprétation de One moment in time, de Whitney Houston. Lokua et son talent Pamela avaient eux gagné la première édition. Ce genre d'émissions n'est pas très attractif pour les chanteurs algériens qui se sentent plus proches des chansons arabe et française. C'est sans doute le lieu d'enregistrement de l'émission, qui se trouve à Abidjan, en Côte d' Ivoire, qui décourage les chanteurs algériens d'y participer. De plus, les artistes algériens veulent faire carrière en Europe ou dans le Monde arabe et ils sont nombreux à refuser de participer à des programmes de télé-crochets en Afrique.