Les chaînes filiales de BFM TV menacées d'exclusion de Free

Par

La guerre entre SFR et Free reprend (si tant est qu'elle se fut arrêtée). NextRadioTV (filiale d'Altice) annonce, en effet, qu'il va cesser de fournir le flux TV de l'ensemble de ses chaînes sur les box de Free, et ce à partir du 20 mars. Pourquoi? Parce que les deux parties n'ont pas réussi à se mettre d'accord sur le montant financier des droits de diffusion. L'an passé un bras de fer identique était survenu entre TF1 et Canal +, puis entre TF1 et Free. NextRadioTV rappelle à ce titre que Free avait fini par accepter les exigences financières de TF1 et de M6. Cette nouvelle lutte illustre le combat acharné des opérateurs telco, également diffuseurs de contenus dans un contexte global de baisse des revenus publicitaires. Dans une logique de diversification des contenus, ces acteurs cherchent désormais à monétiser l'accès à des services, comme le replay. Il s'agit d'«une nouvelle relation entre éditeurs et distributeurs», selon NextRadioTV, «tenant compte des investissements que les éditeurs doivent réaliser pour proposer des programmes et des services de qualité aux téléspectateurs». Free appréciera. Et serait bien en peine de refuser BFM TV à ses abonnés. Faute d'accord conclu entre Free et Altice d'ici au 20 mars prochain, la diffusion des chaînes gratuites BFM TV, RMC Story, RMC Découverte et BFM Business pourrait être suspendue. Une situation qui a un petit air de déjà vu... l'année dernière à la même époque, TF1 communiquait bruyamment pour alerter les téléspectateurs d'une éventuelle coupure de ses chaînes chez Free, Orange et Canal, faute d'un nouvel accord de distribution, un accord qui avait vu le jour au forceps, quelques semaines plus tard. Rebelote: cette fois c'est entre Free et Altice que ça coince. L'accord de distribution entre les deux opérateurs touchera, à son terme, donc le 20 mars 2019 et si aucun nouvel accord n'est conclu, les chaînes ne seront plus disponibles sur les box de Free. Dans un communiqué, Altice rappelle que les chaînes resteront disponibles chez les autres opérateurs: Orange, Bouygues Télécom, SFR, en oubliant au passage ses autres partenaires: Canal+, Fransat, TNT SAT, Futur Video, Molotov et bien d'autres... Il faut dire que Free franchit le cap du million d'abonnés Fibre et renforce sa place de 1er opérateur alternatif sur le Ftth en France. Le groupe indique disposer de plus de 10 millions de prises raccordables, grâce aux investissements effectués en 2018, soit une augmentation de 50% de sa base raccordable sur l'année. En un an, Free a quasiment doublé son parc d'abonnés Fibre en recrutant plus de 420 000 nouveaux abonnés Ftth en 2018. Le Groupe entend maintenir cette dynamique et confirme ses objectifs de recruter environ 500 000 abonnés Fibre par an et de disposer de 20 millions de prises raccordables au Ftth à la fin 2022. Free a convié aujourd'hui la presse à présenter aux journalistes la nouvelle Freebox. Longtemps attendue, cette nouvelle Freebox fait l'objet de toutes les rumeurs. Ces dernières prendront fin le mardi 4 décembre prochain puisque c'est à cette date que la Freebox V7 sera dévoilée. Elle est attendue de pied ferme par de nombreux abonnés de Free.