La France a produit 230 séries en 2018

Par

Dans les derniers sondages sur la production audiovisuelle, les chiffres donnent le tournis. Et dans ce sondage ont découvre une nouveauté: la France est devenue l'un des cinq plus importants producteurs de séries dans le monde, après les Etats-Unis, le Brésil, le Mexique et la Turquie. La France s'est également montrée prolifique en 2018, puisque plusde 230 séries originales ont été lancées à la télévision. Une création originale qui a été stimulée par la coproduction, estime cette étude.
Eurodata TV Worldwide rapporte notamment des chiffres liés à la consommation et la production de contenus vidéo en France, pays d'honneur du Miptv, qui a lieu actuellement à Cannes. Les dernières études montrent que les Français consomment en moyenne 3h46 de contenus par jour, y compris sur les écrans en ligne. Par ailleurs, les cinq meilleures chaînes sont, par ordre décroissant, TF1, France 2, France 3, M6 et France 5. Leur concentration sur l'ensemble du marché est de 55,7%, ce qui est assez élevé comparé aux 50,8% dans l'Union européenne, aux 25,6%% aux États-Unis et aux 19,7% en Chine. Si la consommation de la télévision dans le monde est restée relativement stable l'an dernier - 2h55 minutes par jour en moyenne, soit une minute de moins que l'année précédente -, l'écoute en différé (ou replay) représente, elle, 8,3% contre 7,6% en 2016. Eurodata TV Worldwide évoque même une tendance en faveur du visionnage «en amont de la diffusion», qui permet de regarder une émission en ligne avant sa diffusion à la télévision. Ainsi, 37% des visualisations britanniques de la série dramatique «Killing Eve» l'ont été avant la diffusion à la télévision! Toujours selon Eurodata TV Worldwide, plus de 10.000 nouvelles séries ont été lancées à la télévision et en Svod au cours de l'année 2018. L'Internet devient l'espace de diffusion le plus privilégié. Parmi elles, 43% étaient des émissions factuelles, 16% des divertissements et 41% des fictions. Qui est le pays d'Amérique latine qui engrangera le plus de revenus à la VOD par abonnement en 2024? Le Brésil est, bien sûr, la réponse évidente. Ce géant représentera à lui seul 40% des revenus, loin devant le Mexique (24%). Cette région totalisera ainsi dans 5 ans 51,10 millions d'abonnés à la Svod, soit presque le double enregistré à la fin 2018 (27,12 millions). Les six principales plates-formes régionales représenteront, elles, 85% des abonnés. Netflix restera de loin la plus grande plate-forme de Svod pan-régionale, avec 26,30 millions d'abonnés payants attendus en 2024 - soit la moitié du total de la région (contre une part des deux tiers en 2018).