La TNT va graduellement céder du terrain face à l'Adsl

Par

C'est bientôt la mort de la réception TNT. C'est en tout cas ce qu'a suggéré le président de l'Arcep (l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) Sébastien Soriano qui a expliqué sa vision de la régulation de l'audiovisuel à l'heure du numérique, il a notamment déclaré qu'il va passer d'une plateforme hertzienne alors qu'on développe Internet en parallèle et on commence l'organisation de cette migration progressive, en tirant profit des réseaux Internet.
Pour les téléspectateurs la réception de la TNT est gratuite, (droit à l'antenne) et il est facile de connecter directement un ou plusieurs téléviseurs dans un même foyer sur les prises coaxiales prévues à cet effet. Dans le cas de l'Adsl ou de la fibre optique, il faut payer un abonnement, installer un décodeur à proximité du téléviseur, et il est souvent impossible de connecter plusieurs téléviseurs. La qualité du signal de la TNT est fiable, alors que dans le cas de l'Adsl, elle peut être fluctuante ce qui oblige dans certain cas les FAI à proposer à leurs abonnés de connecter leur décodeur à la prise coaxiale pour récupérer le signal TNT. Enfin, il est arrivé récemment que des abonnés Adsl ou FO ne reçoivent plus certaines chaînes de télévision en cas de désaccords financiers entre FAI et chaînes de télévision. Selon l'Observatoire de l'audiovisuel, 56% des foyers reçoivent la télévision par voie hertzienne, et un quart des foyers reçoit exclusivement la télévision par l'antenne râteau. Selon le CSA, fin 2017, le taux de couverture de la plateforme TNT en France, est de plus de 97% de la population au niveau national, alors que le pourcentage des logements éligibles au très haut débit était de 46%, et ceci principalement sur les zones denses et moyennement denses. Du côté des métiers de l'antenne, c'est toute une profession qui s'inquiète: diffuseurs, fabricants, grossistes, intégrateurs, installateurs et commerces représentent plus de 6 000 entreprises et plus de 40.000 emplois. C'est grâce à ces professionnels que le passage au tout-numérique s'est bien passé en 2010 et 2011, ce sont aussi eux qui accompagnent le passage à la haute définition, et qui interviennent dans les immeubles collectifs pour régler les brouillages occasionnés par la 4G (bande des 700Mhz). Avant 2024, la TNT doit évoluer vers la très haute définition, le standard de diffusion doit changer (comme certains pays européens l'ont déjà fait). Enfin, si l'Europe est en avance sur son temps en matière de télévision numérique, ce n'est pas le cas pour les pays africains et notamment l'Algérie, où le déploiement de la TNT a pris du retard et où la télévision à la demande n'est pas encore développée.