Que se passe-t-il au PT?

Par

Zigzag. Alors que la secrétaire générale du Parti des travailleurs, Mme Louisa Hanoune, avait donné son «avis personnel» de ne pas participer à la prochaine élection présidentielle d'avril prochain, un communiqué du bureau politique de ce même parti a annoncé lundi dernier que «des représentants du parti procéderont aujourd'hui au retrait du dossier de candidature (à l'élection présidentielle d'avril prochain Ndlr) auprès des services concernés au ministère de l'Intérieur». Voilà qui pose plusieurs questions. La première est de pure forme. Le PT parle de «dossier de candidature» alors qu'il s'agit vraisemblablement des formulaires destinés aux signatures à réunir par le candidat. Même dans ce cas, le ministère de l'Intérieur qui a publié, lundi dernier (soit le même jour que le communiqué du PT), le dernier bilan des retraits des formulaires ne mentionne pas le PT. D'autre part, le ministère de l'Intérieur avait précisé que «la remise desdits formulaires intervient sur présentation par le candidat d'une lettre...». Précision de taille car, le parti en tant que tel ne peut pas être candidat. Quand bien même ces formulaires auraient pu être retirés sur présentation d'une lettre du parti, cela pose d'autres questions. Si Mme Hanoune ne souhaite pas être candidate et si le comité central décide de participer à l'élection présidentielle, on voit mal la SG contrainte d'être candidate malgré elle. Il n'est donc pas exclu que, dans le cas de sa participation, le PT prévoit de désigner un candidat autre que Mme Hanoune. Chacun sait pourtant que le PT ne doit sa notoriété qu'à l'aura et au charisme de Mme Hanoune. C'est précisément ce point qui fait penser qu'une éventuelle promotion d'une autre personnalité du Parti des travailleurs se prépare. Pourquoi et comment? Il ne faut pas perdre de vue que dans une élection présidentielle c'est à «qui perd gagne». C'est de cette façon qu'est «né», politiquement s'entend, Abdelaziz Belaïd du Front El Moustakbel. De plus, en politique, rien n'est innocent. Il n'est pas dans les habitudes ni du PT ni de son SG, de rendre publique une position avant qu'elle ne soit soumise et tranchée en interne. Si Mme Hanoune l'a fait cette fois, c'est qu'elle a de bonnes raisons. La plus probable d'entre elles est qu'elle envisage de passer le relais à la tête du PT. S'agit-il seulement de cela ou carrément d'un retrait de la vie politique? C'est la seule question qui reste pendante!