Le vrai défi du changement

Par

Faute d' institutions solides et pérennes autres que l'Armée nationale populaire, dont les défis se révèlent depuis plusieurs années déjà et singulièrement ces temps derniers, le pays n'est pas à l'abri d'une dérive brutale. Sur l'ensemble de nos frontières comme aussi à l'intérieur de celles-ci, des nervis de toute obédience tentent de distiller le doute, la suspicion et l'opprobre afin de parvenir à la dislocation de l'unité nationale. Dans un tel contexte, le Hirak se voit porteur d'une mission historique qu'on peut résumer en quelques objectifs majeurs: changer le cours de l'histoire ou, en d'autres termes, changer les partis, les élus, les cadres de la nation en imposant un critère particulièrement incontournable, celui de l'intégrité et de la probité. Vaste programme, il faut bien le reconnaître tant le mal de la corruption est profond et n'épargne aucune strate de la société. Mais ce programme a sa propre exigence. Il ne peut se réaliser que dans le cadre objectif du suffrage universel et c'est en choisissant librement et souverainement les prochains représentants de la volonté populaire que la voie sera balisée en ce sens. C'est bien le futur président de la République qui sera investi de la lourde mission de concrétiser l'ensemble des revendications du peuple mobilisé des mois durant et ce à tous les niveaux gouvernemental, parlementaire, sécuritaire, diplomatique et
autres. Et c'est bien parce qu'il sera investi de cette confiance populaire qu'il pourra agir conformément aux engagements pris durant la campagne électorale, validés par le vote des électrices et des électeurs dans leur grande majorité. Il faut comprendre que, dans la phase actuelle, c'est ce dont l'ANP a grand besoin puisque c'est à partir de cette consécration souveraine que peuvent se construire les équilibres politiques nécessaires et suffisants pour permettre de poursuivre, sans trop de risques, le développement socio-économique du pays. Jusque-là, l'ANP a assumé avec constance son rôle de protection de la souveraineté et de la stabilité nationale, tout en assurant au Hirak son soutien résolu et en anticipant parallèlement les velléités de division et de sape de la nation tout entière. Ainsi, a-t-elle apporté l'encouragement et la protection voulus à l'institution judiciaire dans la lutte contre la corruption, une des exigences fondamentales des millions de manifestants. Voici venu le temps pour les citoyens de comprendre et de faire comprendre à tout un chacun que la construction d'une vraie démocratie est une exigence de longue haleine, qu'il lui faut du temps, de la patience et beaucoup, beaucoup d'efforts sans lesquels il ne sera pas possible de surmonter les dures épreuves qu'il faudra encore affronter.