Irak: Moqtada Sadr s’allie à d’anciens combattants anti-terroriste

Par

Les deux listes arrivées en tête aux élections en Irak, celle du nationaliste Moqtada Sadr et celle d'anciens combattants anti-terroristes , ont annoncé mardi soir une alliance surprise pour diriger le pays lors des quatre années à venir, éloignant la possibilité pour le Premier ministre sortant, dont la liste est arrivée en troisième position, de pouvoir continuer à diriger le pays. Le 12 mai, à l'issue du premier scrutin tenu depuis la victoire sur le groupe terroriste autoproclamé "Etat islamique" (EI), le turbulent leader populiste était arrivé en tête avec son alliance inédite avec les communistes, La marche pour les réformes, suivi de l'Alliance de la Conquête, dirigée par Hadi al-Ameri, qui passe pour être l'homme de Téhéran à Baghdad.