Tariq Ramadan sera confronté mardi à sa deuxième accusatrice

Par

L'intellectuel musulman suisse Tariq Ramadan, incarcéré depuis sept mois en France pour des accusations de viols qu'il conteste, doit être à nouveau confronté mardi à la deuxième plaignante, un rendez-vous après lequel il espère obtenir sa remise en liberté. Figure populaire et controversée de l'islam francophone, Tariq Ramadan est mis en examen depuis le 2 février, accusé d'avoir violé Henda Ayari et une deuxième femme, surnommée "Christelle". Le théologien de 56 ans, atteint d'une sclérose en plaques dont le traitement a été jugé administrable en prison, est détenu à l'hôpital pénitentiaire de Fresnes, au sud de Paris, au grand dam de ses soutiens.