L'ONU appelle le Pakistan à ne pas exécuter un malade mental

Par

Des experts indépendants de l'ONU ont appelé dimanche le Pakistan à renoncer à l'"exécution arbitraire" d'un ancien policier reconnu comme malade mental. Khizar Hayat, un ancien policier condamné en 2003 pour avoir tué un collègue, doit être exécuté le 15 janvier, ont indiqué dans un communiqué la Rapporteuse spéciale sur les exécutions extrajudiciaires, sommaires et arbitraires, Agnes Callamard, et la Rapporteuse sur les droits des personnes handicapées, Catalina Devandas.