LIGUE 1 MOBILIS - 11E JOURNÉE:JS KABYLIE-CR BELOUIZDAD (AUJOURD'HUI À 16H)

Faux pas interdit pour les Canaris

Par
image

Ce «clasico» JSK-CRB à Tizi Ouzou est d'importance pour les deux équipes en lice qui souffrent d'«instabilité» et dont les résultats n'ont pas du tout convaincu, jusque-là, leurs supporters respectifs.

La défaite est donc interdite dans ce match choc ouvert à tous les pronostics bien que l'avantage soit du côté de l'équipe locale, soit la JS Kabylie. Mais attention, le CRB joue mieux hors de ses bases dans la mesure où les joueurs n'auront pas à subir trop de pression. Par contre, ce sera le cas pour les joueurs du nouveau coach Aït Djoudi, surtout si le début de la rencontre ne sera pas convaincant pour les supporters des Canaris. Deux points séparent les deux équipes bien que le CRB soit mieux classé que la JSK respectivement (5ème et 7ème). Les joueurs de la JSK restent sur un bon match nul face au champion d'Algérie en titre, l'ES Sétif sur la pelouse du stade du 8-Mai 1945 et comptent donc bien confirmer aujourd'hui en recevant une équipe du CR Belouizdad capable du meilleur comme du pire. D'ailleurs, Azzedine Aït Djoudi, le coach qui a succédé à Jean Yves Chay, démissionnaire le dit si bien «...L'ambiance au sein du groupe est bon enfant après le point récolté chez l'Entente de Sétif. A présent, il va falloir confirmer par une victoire face au CRB.» Or, la mission est de battre une équipe qui cherche à effacer le signe indien des matchs sans victoire. Côté effectif, Aït Djoudi enregistre avec satisfaction la disponibilité de l'ensemble de ses joueurs dans la mesure où l'infirmerie de l'équipe est bien vide. Avec la venue du trio Aït Djoudi-Madjène-Zouaoui à la direction de léquipe dont l'installation est prévue justement ce samedi, les fans de l'équipe se déclarent optimistes pour la stabilité qui commence à s'installer au sein du club. Ce qui fait justement que la pression serait très lourde à porter par les joueurs qui savent très bien l'importance d'une victoire aujourd'hui pour réconforter la nouvelle direction, le staff technique et les fans de l'équipe et surtout pour que ces derniers puissent annihiler tout doute qui aurait commencé à s'installer. En face, le CR Belouizdad, s'est déplacé avec la ferme volonté de tenter d'arracher un bon résultat. Ce qui veut dire que les Rouge et Blanc cherchent au minimum un nul sinon, une victoire serait une véritable surprise. Le coach Tadorov se trouve sous pression puisque l'équipe n'est pas arrivée à gagner le moindre match depuis huit rencontres (quatre à domicile et quatre à l'extérieur). Il est vrai que les Rouge et Blanc n'ont pas connu de défaite, mais, la ligne offensive de l'«équipe n'arrive toujours pas à retrouver cette efficacité tant attendue par ses fans. Le coach Todorov lui, demeure optimiste en reconnaissant: «C'est une période très difficile qu'on est en train de traverser», avant d'ajouter: «On espère qu'on va la surmonter très bientôt.» Et pourquoi pas avec ce match en déplacement face à la JSK? Or, la situation est bien compliquée dans la mesure où le coach du CRB ne pourrait compter sur pas moins de trois joueurs importants dans son échiquier: Aïchi et Aribi (malades) et surtout l'attaquant Hamia qui est suspendu pour cette rencontre...