LIGUE 1 MOBILIS - 11E JOURNÉE:USM ALGER-CS CONSTANTINE (AUJOURD'HUI À 17H)

Soustara sous pression face au leader

Par
image

La pression est trop forte du côté des Usmistes qui doivent convaincre leurs supporters aujourd'hui sur leur propre terrain par une victoire. Un tout autre résultat serait mal pris par ces fans des Rouge et Noir, bien exigeants.

Après le dernier nul ramené de Médéa, les joueurs de l'USM Alger veulent confirmer leur bonne santé en tentant de battre le leader actuel du championnat, la coriace formation du CS Constantine. Seulement, cette mission ne sera pas facile devant une équipe constantinoise qui a repris confiance et qui veut rester dans cette dynamique des bons résultats d'une part. D'autre part, compte tenu du nombre de joueurs absents du côté des Rouge et Noir pour diverses raisons: Abdellaoui, Benguit, Beldjilali, Meftah, Hamzaoui et Saâyoud sont absents ou risquent de ne pas figurer dans les 18 car relevant de blessures. Paul Put aura donc beaucoup à faire afin de trouver le «Onze» idéal capable de battre ce leader qui a retrouvé ses marques avec des joueurs décisifs et surtout bien disciplinés. Il est vrai que Beldjilali, Saâyoud et Meftah rassurent quant à leur situation sanitaire, mais reste à savoir si Put ne les ménagera pas? En tout cas, force est de constater, en parallèle, que le coach des Rouge et Noir possède un si riche effectif qu'il pourrait bien compenser les absences. Seulement, les joueurs choisis doivent être capables de réussir à passer ce cap du leader qui, au passage, joue mieux hors de ses bases.
La pression est trop forte du côté des Usmistes qui doivent convaincre leurs supporters aujourd'hui sur leur propre terrain par une victoire. Un tout autre résultat serait mal pris par ces fans des Rouge et Noir, bien exigeants.
Le coach Paul Put n'a pas omis d'avertir ses joueurs pour être très concentrés devant cette coriace équipe du CSC. «Il faut que nous soyons vigilants, le CSC n'est pas leader par hasard», a-t-il dit avant d'ajouter: «Nous n'avons pas été gâtés par la programmation, mais nous saurons gérer cette situation». Donc une victoire serait la meilleure manière de confirmer les bons résultats enchaînés par les joueurs de l'USMA.
Seulement, le coach Abdelkader Amrani connaît parfaitement les points forts et les points faibles des joueurs de l'USMA. Et c'est une des raisons pour lesquelles les Sanafir croient en leurs joueurs dans ce déplacement périlleux au stade Omar-Hammadi de Bologhine.
Les joueurs, eux, croient dur comme fer en leurs capacités et cet état de fait est bien illustré par cette déclaration du meilleur buteur de la Ligue 1, à savoir Mohamed Abid: «Je veux gagner mon duel face à Zemmamouche». Au même moment, son coéquipier Benayada lancera: «Il faut battre l'USMA pour confirmer nos grandes ambitions...».
C'est dire que les Constantinois ne se présenteront nullement à Bologhine en victimes expiatoires, mais en véritables conquérants. Et Paul Put, le coach de l'USMA le sait très bien...