RIYAD MAHREZ DÉBARQUE À MANCHESTER CITY

La fin d'un calvaire

Par
image

Dès qu'il a signé son contrat de 4 ans en faveur de Manchester City, mardi, l'international algérien a vite annoncé ses ambitions en ces termes: «Je crois que l'on peut avoir beaucoup de succès ces prochaines années. Je pense que mon propre jeu va s'améliorer sous le commandement de Pep.»

Déclaration logique du milieu de terrain international algérien dans la mesure où il se déclare bien séduit par les joueurs de cette formation anglaise: «Les voir évoluer, même de loin, était un plaisir. Pep a la volonté de créer un jeu offensif, ce qui est parfait pour moi.»
Les performances de City la saison dernière étaient excellentes. Ils redéfinissent le football anglais et je voulais faire partir de cette aventure.» C'est donc fait pour Mahrez qui a vraiment souffert, surtout après le contretemps de l'hiver dernier. Il est utile de rappeler au passage qu'arrivé du Havre (L2) en 2014 pour près de 450.000 euros, l'attaquant de 27 ans avait déjà fait l'objet d'avances de la part des dirigeants des Citizens en début d'année. Ces derniers avaient proposé en janvier 56,5 millions d'euros en plus du jeune ailier ou milieu offensif Patrick Roberts (dont la valeur de transfert est évaluée à 17 millions d'euros), dans la transaction. Mais, les Citizens se voient refuser cette offre par les Foxes, qui réclamaient 90 millions d'euros.
C'est alors que l'international algérien Riyad Mahrez avait exprimé son mécontentement en faisant grève de l'entraînement pendant quinze jours. Et il a donc fallu patienter. D'ailleurs «? Les meilleures choses arrivent à ceux qui savent attendre?», a publié mardi dernier le club de Manchester City sur son compte Twitter, avec une vidéo souhaitant la bienvenue à Mahrez.

Carrière remarquable
Ainsi donc Riyad Mahrez voit son rêve se réaliser: le joueur de 27 ans a signé pour un contrat de quatre ans et a opté pour le numéro 26. Mahrez a commencé sa carrière professionnelle au Havre, où il a été titularisé 67 fois en trois ans. Il a signé avec Leicester en 2013 et a aidé l'équipe à être promu en Premier League à la fin de sa première saison. Il a joué 19 matchs et marqué trois buts finissant la saison en force.
Leicester a terminé 14e au classement de Premier League à la fin de la saison 2014-2015 grâce à une belle série de sept victoires sur leurs neuf derniers matchs, série qui a sauvé les Foxes de la relégation. Puis c'est la «grosse surprise: le titre de 2016.
Un titre qui a marqué l'histoire de la Premier League comme l'une des performances les plus inattendues et remarquables de tous les temps.
Leicester a gagné le titre de champion confortablement, finissant avec 10 points devant Arsenal, qui a pris la deuxième place. Mahrez est alors le joueur le plus important du club pendant cette saison.
Il a d'ailleurs remporté sa place dans l'équipe de l'année de la PFA et a été nommé joueur de l'année, avec ses 17 buts en 37 matchs de Premier
League. Ces deux dernières années, Riyad Mahrez a marqué 23 buts, mais Leicester n'a pas réussi à réitérer son exploit de 2016.
Le club a fini en effet 12e en 2016/2017 et 9e en 2017/2018. Au total, l'international algérien aura joué 179 matchs pour les Foxes, et marqué 48 buts.

Le défi de la forte concurrence
Tout le monde au club souhaite la bienvenue à Riyad mais, il faut bien que l'Algérien montre ce dont il est capable dans cette équipe de Manchester où les «stars» ne manquent pas.
Il faut savoir que Mahrez aura une très très forte concurrence dans son secteur de milieu de terrain puisqu'il doit s'imposer pour assurer sa place de tiitulaire devant des joueurs racés. Il aura donc à relever un défi face, par exemple, à De Bryne le Belge qui a éclaté au Mondial russe et qui est à sa 82e apparition sous les couleurs des Citizens.
Il y aura surtout les «piliers» de l'entrejeu de Manchester: l'Espagnol David Silva et ses 305 apparitions; le Brésilien Fernandinho Luiz Rosa et ses 176 apparitions sans oublier l'Anglais Raheem Stterling et ses 123 apparitions et son compatriote Fabian Delf et ses 39 apparitions. C'est dire que le défi de Mahrez ne serait pas si simple pour assurer sa place de titulaire.
Il est vrai que s'il a été transféré c'est pour être titularisé, mais force est de reconnaître que de ses premières apparitions dépendrait son «avenir» dans ce club mythique de Manchester City...